Article 0

Hongrie

Grâce à Caroline Hürlimann qui traduit notre blog en anglais, j’ai rencontré à Budapest ce jeune et talentueux danseur japonais de 24 ans, membre de l’Opéra national de Hongrie depuis 2013. Caroline lui avait donné des cours d’anglais en Suisse il y a 10 ans. Il avait décroché une bourse d’excellence pour suivre des études de danse classique à l’Académie de danse de Zürich. Depuis, le jeune adolescent accompli des merveilles et s’est fait remarquer sur les scènes internationales. Il a déjà remporté plusieurs prix prestigieux!
 
Je lui ai demandé s’il voulait bien offrir un peu de joie dans le monde à travers Joy for the Planet, ce qu’il a tout de suite accepté. Sans échauffement ni préparation, sous un soleil de plomb, il s’est élancé devant l’objectif de ma caméra pendant plus de 6 heures d’affilée.

Jam improvisé dans un parc

En fin de tournage, par une heureuse coïncidence, nous sommes tombés sur un groupe d’amateurs de musique tahitienne qui dansaient dans un parc. Nous leur avons demandé si nous pouvions nous réunir et co-créer encore plus de joie ensemble… Que de beauté dans ce mariage entre le corps gracieux du jeune danseur, le rythme puissant des tambours et la douceur des jeunes danseuses…
Nous avons vécu une journée éreintante mais extraordinaire! Yuya n’est pas un Japonais « classique », si je peux me permettre ce jeu de mots. Depuis l’âge de 14 ans, il voyage dans le monde entier, parle le hongrois et l’anglais couramment, fume et déteste les sushis. Il a commencé le ballet après avoir accompagné mille fois sa petite soeur à ses cours de danse à Tokyo. Un beau jour, en l’observant,  il s’est dit: mais ce ballet, au fond, c’est toute ma vie aussi! » Yuya vit en couple avec une mannequin hongroise et ne touche pas à une seule drogue. « Dans ma profession, beaucoup de danseurs se droguent. Je refuse de toucher à cela. La joie ne s’acquiert pas avec des artifices. Je préfère tout simplement danser avec ferveur et passion. Voilà ce qui me rend heureux » me raconte Yuya. Voler haut et tournoyer par le coeur et l’esprit pur. Ce jeune homme plein de gentillesse et de sagesse a fait admirablement sa place à l’étranger et au sein de sa compagnie. Son parcours et son avenir sont plus que prometteur… Je crois bien que j’ai croisé la route d’une future étoile de la danse….
Pour le remercier de son don, je lui ai offert une lampe solaire. Il est notre 38 ème Nominé de la Joie…
EnglishFrançais