Article 0

Italie

Selon le physicien Nassim Haramein (né à Genève, en Suisse en 1962) tout dans l’univers est connecté, de l’échelle la plus petite à la plus grande, grâce au rôle unificateur de la gravité. Selon sa  théorie, c’est l’espace qui définit la matière. C’est l’espace qui relie l’ensemble de l’univers ou l’ensemble d’une particule. L’espace est présent entre les galaxies, entre les planètes, entre nos cellules, entre nos atomes… La structure atomique est constituée de 99,99% d’espace. En fait, le monde matériel est constitué essentiellement de vide, la matière ne représente que 0,01%. Donc Nassim Haramein propose de s’intéresser plutôt à la partie vide qu’à la partie physique. Ses théories dérangent et bouleversent la vision que nous avons de l’univers du macrocosme et du microcosme. 

Je l’ai rencontré tout à fait par hasard en Italie, le soir de mon anniversaire, alors qu’il donnait une conférence publique. J’en ai profité pour lui demander ce que précisément était pour lui le sentiment de joie.