Article 0

Boot Throwing in Finland

Un sujet pareil, ça me bottait franchement! Le Championnat du monde de Lancer de Bottes, organisé cette année à Kinnula en Finlande, valait vraiment le détour! L’objectif est de lancer une botte le plus loin possible et surtout, de vivre un bon moment de joie!

J’ai été reçue en grande pompe par l’organisateur de cette compétition, Harry Kinnunen et son fils Hugo, 10 ans, qui ont ouvert leur maison à une vingtaine de participants (sur environ 100) dont l’équipe de Nouvelle-Zélande! La veille du tournoi, c’est une équipe féminine finlandaise qui s’est entraînée devant la maison de Harry! Gare aux voitures sur la route et à mon Begoodee que j’ai vite déplacé! Ces dames ont bien fait de s’entraîner car le lendemain, l’humeur était la fête puisque la mère, Kirsi, a battu le record mondial du Lancer de Botte dans sa catégorie (femme de 50 ans) et sa fille, Tiia (25 ans), est devenue Championne du monde avec un tir de 46,32 mètres de long!

Une discipline pour petits et grands pieds

Sur le terrain, même les enfants se sont donné un coup de pied aux fesses pour être les meilleurs! Toutes les catégories peuvent participer, des plus petits aux plus vieux, de 4 à 90 ans! L’année dernière, le plus âgé des participants avait 92 ans! Le record du monde est estimé à 68,03 m pour les hommes et 49,35 m pour les femmes. Les hommes lancent une botte de pointure 43 et les femmes une botte de pointure 38. Le modèle est identique par pays et par tournoi et ce sont les organisateurs qui livrent les bottes pour que tous les participants soient traités de la même manière. Dans cette discipline, on ne se lèche pas les bottes pour gagner et personne n’est à la botte de qui que ce soit!

Pour l’édition 2018, ce sont près d’une centaine de participants qui se sont inscrits pour relever le défi, récompensés en personne par le Maire de Kinnula, Heikki Aaltonen, qui a décerné les médailles aux gagnants.

Ces délicieux saumons fumés au feu de bois sont un must en Finlande!

J’ai adoré les effluves des traditionnels filets de saumon fumés au bois à quelques pas de là et qui embaumaient tout le stade! A vous mettre l’estomac dans les talons! J’ai dégusté un filet encore chaud et juteux pendant que je regardais par la fenêtre de Begoodee valser en l’air des dizaines de bottes au-dessus des têtes dans le public enthousiaste! Il arrive très rarement qu’une semelle finisse sur la joue ou le front d’un spectateur mais ce souvenir laissera inévitablement une empreinte indélébile dans les mémoires!

Le grand champion, catégorie homme, en 2018 s’appelle Ari Lepistō (photo) avec un lancer de botte de 58,72 m! Je lui ai offert un sac Joy for the Planet pour fêter cette grande victoire! Quand je lui ai demandé ce qui le mettait le plus en joie, il m’a répondu: « ma famille »…

L’année prochaine, en 2019, les Championnats du Monde se dérouleront en Nouvelle-Zélande, le 23 et 24 mars à Taihape, capitale du lancer de bottes chez les Kiwis où l’événement rencontre chaque année un grand succès, au point où la représentation géante d’une botte en caoutchouc trône à l’entrée de la ville. En 2020,  c’est la France qui accueillera les Championnats du monde. Graissez vos bottes et préparez-vous à ce voyage, vous verrez, c’est le pied! C’est une joie d’assister à un tournoi où l’humour, l’auto-dérision, la simplicité et le bénévolat priment sur le stress et la dictature de l’argent dans les grandes compétitions internationales. Et les Finlandais sont les rois du sport où la fantaisie et l’esprit décalé sont encore restés intactes. Pour cet esprit bon enfant, pour cette humilité, qu’ils en soient remerciés. Demain je reprends la route pour partager de nouveaux rendez-vous avec la joie.

Ari Lepistõ, champion du monde de Lancer de Botte en 2018, Finlande

Pour en savoir plus sur le Lancer de Botte

Autres tournois insolites

Chaque été, ils organisent aussi le Championnat du Monde de porter d’épouse (“Eukonkanto”). Ce sport se pratique en équipes de deux personnes, un homme et une femme. L’homme doit porter la femme le plus rapidement possible à travers un parcours long de 253,5 mètres, rempli d’obstacles, dont un obstacle d’eau de 1 mètre de profondeur. La femme doit peser minimum 49 kg. Si elle pèse moins, elle doit porter un sac à dos contenant des poids. Le couple gagnant remporte des produits partenaires, une statuette et l’équivalent en boissons du poids de la femme.

 

 

Mais il y a aussi le Championnat du Monde du football en marécage! Les règles du jeu ressemblent à celles du foot, à quelques différences près tout de même. Le jeu se joue dans la boue sur un terrain de 60 x 35 mètres. Les équipes sont composées de 5 joueurs et un gardien de but. Chaque mi-temps dure 12 minutes. Les corners et les penalties sont tirés des mains. Le hors-jeu n’existe pas et les remplacements sont illimités.

Quant au Championnat du Monde d’écrasement de moustiques (“Sääskentappo”), il a mal terminé, en tout cas pour les participants!
Ce championnat a été arrêté en 1999 à cause de la pression exercée par les organisations des droits des animaux. La compétition se déroulait à Pelkosenniemi, en Laponie finlandaise. L’objectif était de tuer le plus grand nombre de moustiques en 5 minutes sans instruments ni produits chimiques. Le record du monde est 21 moustiques tués en 5 minutes.

 

 

L’album souvenir du Championnat de Lancer de Bottes en Finlande

La mère et la fille (à droite) toutes deux championnes du monde de leur catégorie!

Harri et son fils Hugo Kinnunen, organisateurs des Championnats du monde 2018, en Finlande.

Une famille s’entraîne sur le terrain la veille du tournoi

Chapeau derviche insolite qui me botte!

Isabelle en plein reportage de la joie!

Arrivée des équipes internationales sur le terrain

Comme les ramasseurs de balles pendant les tournois de tennis, ces petites ramasseuses de bottes parcourent des kilomètres pendant la compétition!

Un « senior » en plein lancer de botte!

Elizabeth Mortland President of the International Boot-throwing association and New Zealand participant

Kirsi Koskelo vient de remporter la victoire de Championne du monde des 50 ans!

Tiia Koskelo est montée sur la première marche du podium cette année! Elle est félicitée par la Présidente de l’association internationale de Lancer de Bottes, Elizabeth Mortland

 

Avec le tripe champion du monde Antti Ruusuvira qui vient de se faire détrôner aujourd’hui par un bon père de famille!

EnglishFrançais
Copied!
%d blogueurs aiment cette page :