Article 0

Il y a quelques jours, j’ai reçu un message audio d’une lectrice et d’une amie de Joy for the Planet, Lykke Stjernswärd, conseillère en alimentation vivante et fondatrice de Healthy Touch.
« Isabelle, je vois que tu publies beaucoup de photos de tes repas à bord de Begoodee, composés essentiellement de raclettes, de patates et de saucissons! Je m’inquiète pour toi, car si tu continues comme ça, tu vas finir par te boucher les artères!« , m’explique-t-elle en rigolant.  Elle m’informe qu’elle fera un crochet par les chutes de Giessbach, où je suis actuellement garée, pour m’offrir un repas de pousses et de micro-herbes et me retaper la santé. « Comme je me rends une fois par semaine dans la région de Thun chez le roi de la production de pousses pour mes propres ateliers en alimentation vivante, j’ai vu que tu étais sur ma route et j’ai décidé de te faire cette petite surprise. » Touchée par son intention de me sauver la vie, j’ai accepté avec gratitude tout en gardant une certaine inquiétude sur le contenu de mon repas…

Ce matin, Lykke est donc arrivée à Giessbach, le coffre plein de végétaux frais du jour. Devant ma mine pensive, nous avons décidé de commencer par la visite des gorges et du majestueux Grand Hôtel de Giessbach, sauvé in extremis de la démolition en 1979 par l’écologiste Franz Weber. Je m’incline devant ce combat exemplaire de plusieurs années, car il a a rendu au peuple suisse, ce fleuron du patrimoine national. L’histoire de cette épopée est à découvrir sur le site de l’hôtel. La visite de ce site incroyable est un must, avec son sentier qui serpente entre les chutes d’eau et son pittoresque funiculaire rouge au départ du débarcadère au bord du lac de Brienz, jusqu’à l’esplanade devant l’hôtel. Prendre son café ou un chocolat viennois sous les hauts plafonds et leurs somptueux lustres de cristal, nous replongent avec émerveillement au début du 20ème siècle dans ce qu’il nous offrait de plus grandiose.

Un repas riche en minéraux et en protéines végétales
Revenons à nos « gazons ». A notre retour de promenade, Lykke se met à « cuisiner », que dis-je, à « crusiner » en coupant au ciseau plusieurs variétés de pousses et de micro-herbes gastronomiques: tournesol, pois, basilique au citron, shiso, cresson, radis, chou rouge et autres. Elle prépare soigneusement deux assiettes aussi belles à regarder qu’à déguster! D’abord sceptique, me voilà conquise! Les saveurs se bousculent dans ma bouche et les herbes libèrent chacune un bouquet délicat. Au début, je reluquais discrètement dans mon frigo, un salami et un fromages de secours… Au cas où… Mais je dois avouer que je n’ai même pas eu besoin de céder! Je me suis sentie très vite rassasiée et comblée par ce festival de généreuse verdure!

Lykke s’est spécialisée dans l’alimentation vivante parce qu’elle s’aligne sur la philosophie d’Hippocrate et sa célèbre maxime « Que ton aliment soit ton médicament« . Depuis 5 ans, elle se forme auprès des plus grands naturopathes internationaux et donne des ateliers de dégustation de « kits santé » afin que chacun puisse se responsabiliser et renforcer sa souveraineté alimentaire. Et la crise autour du Coronavirus, plus que jamais, nous rappelle l’importance de renforcer notre système immunitaire d’une part, et de cultiver nous-même notre alimentation d’autre part, dans son jardin, sur son balcon ou à la maison.

Son esprit entrepreneur et créatif, comme sa curiosité, lui ont permis de revoir ses croyances sur ce qui était bon pour elle. Les résultats furent tellement positifs qu’elle a décidé de faire profiter de son expérience à d’autres en leur transmettant la sagesse de la nature et le savoir-faire pour une approche holistique de la santé. « Je m’intéresse à la qualité nutritive de l’aliment tout en gardant le plaisir du partage convivial entre amis« . Lykke, la belle plante, est tellement enracinée dans sa passion, qu’elle sème son savoir-faire aux amateurs en herbe pour qu’il en prennent de la graine! La cueillette du jour fut véritablement aussi joyeuse qu’abondante!

Pour son engagement et son expérience, j’ai donné la 7ème Graine de Joie à Lykke Stjernswärd qui, je n’en doute pas, en prendra précieusement soin.

 

 

 

 

 

EnglishFrançais
%d blogueurs aiment cette page :