Article 0

Genève, le 17.12.1017

Pari réussi pour le lancement de Joy for the Planet, l’aventure sur la joie autour du monde .

La campagne de financement participatif en faveur du projet Joy for the Planet, une aventure sur la joie autour du monde, a atteint 125% de son objectif. La journaliste nomade Isabelle Alexandrine Bourgeois part bénévolement en janvier dans son camping-car « Begoodee » pour sillonner l’Europe, partager les projets porteurs d’enthousiasme et donner des coups de pouce en chemin.

A travers le projet Joy for the Planet, Isabelle Alexandrine Bourgeois propose de partager les recettes de l’enthousiasme pour montrer la beauté de l’humanité, au-delà des ombres et des lumières. « Je souhaite être un amplificateur de joie et aller chercher la force et l’enthousiasme à travers le monde comme un minerai précieux à offrir. Après avoir travaillé pendant des années comme déléguée humanitaire auprès du CICR (Comité Internationale de la Croix-Rouge) dans des contextes de violence, j’ai réalisé combien il était aussi important d’offrir de la joie qu’un sac de farine,! », explique cette Vaudoise de 50 ans, domiciliée à Pinsec, dans le Val d’Anniviers (VS).

Rencontre inoubliable avec le « banquier des pauvres »

Parmi les premières rencontres marquantes en prologue de cette aventure, grâce à la FIFEL (Fondation Internationale du Film sur l’Energie – Lausanne), il faut noter son interview dimanche dernier avec le Prix Nobel de la Paix 2006, le Pr. Mohammad Yunus. Celui-ci évoque « la joie de gagner de l’argent quand il s’agit d’aider les autres ». Monsieur Yunus était venu s’exprimer sur le thème: « Accès à l’énergie, un droit humain? ».

Depuis 25 ans, comme journaliste et humanitaire, Isabelle Bourgeois a fait le choix de promouvoir des actualités qui inspirent par l’exemplarité pour que les gens qui positivent puissent en aider d’autres à se relever. Ancienne déléguée humanitaire, créatrice de voyages solidaires, pionnière en Suisse pour un traitement positif de l’actualité, elle repart bénévolement sur le terrain avec son vieux Fiat Ducato Hymer pour relayer la joie des hommes et des femmes qui résistent au pessimisme ambiant, à la tyrannie de la rentabilité, de l’hyper-connectivité, de l’individualisme ou des extrémismes.

Des lampes solaires en chemin

« Avec ma caméra, mon micro et mes crayons, je me mettrai au service de la diffusion de cette joie. D’ailleurs, grâce à mon partenariat avec la start-up lausannoise LEDSafari, je vais monter des lampes solaires en chemin et les offrir à ceux qui pourraient avoir besoin de réconfort et de lumière dans leur quotidien, ou à des porteurs de projets générateurs de joie en faveur de collectivités locales.

Ainsi, la journaliste souhaite donner des coups de pouce en chemin. Et c’est dans ce but qu’avec son équipe de bénévoles dont Sacheen Sierro, co-pilote du projet et chargée de cours en marketing et communication à la SAWI à Lausanne, elle a réussi à constituer une « cagnotte de la joie » pour apporter du soutien aux rêves de ceux qu’elle croisera sur sa route.

Dès le lundi 22 janvier, vous pourrez suivre le déroulement de cette aventure sur son blog et les réseaux sociaux.

Renseignements et contact: isabelle@joyfortheplanet.org

www.joyfortheplanet.org

EnglishFrançais
%d blogueurs aiment cette page :