Article 0

Journaliste nomade, j’aime aller à la rencontre des « vivants », vous savez, ces êtres humains un peu plus humains que d’autres… Comment les reconnaître? Ils sont authentiques, courageux, audacieux, souvent pétris de dons et de bonté, d’enthousiasme et de joie. Ils portent des cicatrices aussi. C’est le cas de Françoise et Corine, un couple gay, plein d’humour et de fantaisie! Une escale inoubliabe à Yverdon, en route pour Neuchâtel.

EnglishFrançais
%d blogueurs aiment cette page :