Article 0

Premiers signes de fatigue ?

Après une gamelle royale à trottinette dans la petite ville estonienne de Pärnu (photo), j’ai provoqué hier un petit incident sur l’autoroute en direction de Vilnius (Lituanie).  Allez savoir pourquoi, j’ai voulu m’écarter légèrement d’une voiture qui s’était garée sur la bande d’urgence. En m’écartant, j’ai mordu sur la file de gauche alors qu’une mini camionnette était en train de me dépasser. Bing! Nos deux rétroviseurs se sont télescopés et ont été pulvérisés! Heureusement, plus de peur que de mal! Nous nous sommes arrêtés sur…la bande d’urgence et avons appelé la police car aucun de nous n’avait de formulaire de prise en charge de sinistre! Hem, hem, pas bien, je sais… Je souhaitais régler l’incident à l’amiable en leur payant directement un nouveau rétroviseur mais comme leur voiture était en leasing, le couple a préféré appeler la police. Ce qui n’était pas plus mal! Aussi, communiquer entre nous était un défi majeur puisque ce couple ne parlait pas l’anglais… Mais grâce à Google Translate, nous avons réussi à finaliser notre incident dans le calme et l’humour!

En plus, contre toute attente, la police est arrivée très rapidement sur les lieux! Il faut savoir que sur ce tronçon d’autoroute, il y a une sortie tous les 30 kilomètres! Même mes infortunés conducteurs lituaniens n’en revenaient pas! Je leur ai offert le café à bord de Begoodee et un petit souvenir joyeux: un bracelet de l’artiste Lykke Stjernswärd pour Rasa qui était encore un peu secouée et trois étiquettes de valises (faites à la main par des mères célibataires au Péru) à son mari et aux deux policiers qui étaient vraiment très gentils.

Arrivée à Vilnius dans la soirée, j’ai dormi à côté du garage Fiat de la capitale pour m’y présenter à la première heure ce matin. Et j’ai été non seulement très bien reçue par Marius Kristijonas Alisauskas du garage UAB « Krasta Auto Vilnius » mais il a fait le nécessaire pour que mon rétroviseur soit réparé en toute priorité! Et j’ai pu repartir après quelques heures pour découvrir les joies de cette capitale qui, je le soupçonne, me réserve quelques joyeuses surprises….

Après 6 mois de route intensifs, peut-être que Begoodee et moi fatiguons un peu…  Nous serons prudents pour la suite. Le plus important avec cet épisode, c’est qu’il se soit bien terminé. Car la joie se sème aussi et surtout dans ces moments inconfortables. Au début, et c’est normal, Rasa et Kestas n’étaient pas contents du tout. Et de minute en minute, avec mes petites attentions, ils se sont détendus. J’ai commencé par leur apporter des emmerdes, certes, mais j’ai fini par leur rendre leur sourire… Je crois que c’est tout ce qui compte dans la vie: contribuer à transformer une crise en solutions et en apaisement!  Et c’est d’autant plus nécessaire quand on a semé soi-même la zizanie, comme moi! ;-))))

J’ai réconforté mes infortunés automobilistes comme j’ai pu…. Un bracelet pour Rasa et une étiquette de voyage pour Kestos

 

Méchant « oeil au beurre noire » pour mon brave Begoodee!

 

J’ai offert deux petites étiquettes de voyages aux policiers pour leur gentillesse et leur rapidité sur les lieux.

 

Ce qu’il reste du rétro de l’autre voiture….

 

J’ai vraiment beaucoup apprécié que les policiers aient garé leur voiture en amont de Begoodee pour nous protéger de la circulation! Avant leur arrivée, j’étais plutôt stressée à l’idée de me faire éventuellement enfoncer l’arrière par l’un des nombreux camions qui circulent à des vitesses folles sur ce tronçon… Je sais bien que c’est l’une des causes des accidents sur les autoroutes…. quand des véhicules ou des passagers sont percutés sur la bande d’urgence….

 

Un beau rétro tout neuf pour Begoodee!

 

Aï! Ouï!

Après ma bonne chute à Pärno… Quelques égratignure mais surtout il faut garder le sourire!

EnglishFrançais
Copied!
%d blogueurs aiment cette page :