Article 0

Voilà une semaine que Nicci Shoemaker est rentrée chez elle après un mois de traitement holistique dans un centre de soin en Allemagne. Elle y a vraisemblablement connu beaucoup de joie, entourée d’amour, de bienveillance et de directives thérapeutiques strictes pour construire une nouvelle hygiène de vie et optimiser toutes ses chances de vivre. Et Nicci a décidé de vivre. Pour cela, elle souhaite s’entourer exclusivement de pensées, d’énergies et d’intentions positives, libérées de toutes formes de références à la maladie.

Nicci m’a envoyé des centaines de messages par whatsapp à la fois poignants et tellement sages. Pour vivre et guérir, il ne faut en aucun cas alimenter la maladie avec les projections des autres, toutes formes d’apitoiements ou d’énergies mortifères. Elle ne veut que parler de joie et s’entourer de vivants! « Isabelle, tu m’as offert un immense cadeau en me permettant de témoigner à travers notre vidéo, ce qui m’a permis de me rendre dans ce centre en Allemagne. Je te demande à présent de me faire un autre cadeau: m’aider à cultiver la vie en rencontrant des gens qui ne sont pas au courant de mon histoire. Je ne veux pas être prisonnière de leurs regards désolés ou de leurs peurs. La manière avec laquelle ils me voient interfère énergétiquement sur ma santé. Je te demande de bien vouloir dépublier les articles et les vidéos à mon sujet. Juste pour redevenir à nouveau Nicci, et me donner toutes les chances de me nourrir d’énergies vitales, dans la matière comme dans mon esprit. »

Afin de respecter sa demande, j’ai donc supprimé toutes les publications de Nicci sur mon blog, facebook et les réseaux sociaux. Elle est la seule à avoir le droit de disposer de son image et de sa vie. Aujourd’hui, Nicci a besoin de toute son énergie à mettre en place le protocole de guérison qu’on lui a enseigné en Allemagne, à travers une nouvelle alimentation, des fréquentations positives et joyeuses, de la méditation et des thérapies alignées sur ses valeurs.

Peut-être que dans quelques temps, Nicci sera prête à témoigner à nouveau sur son parcours. Pour l’instant, laissons-là guérir dans la paix, dans l’anonymat et ce qui est essentiel aujourd’hui pour elle. Je suis devenue son amie avant d’être une journaliste.

Je profite de ce message pour remercier tous ceux qui lui ont fait confiance, qui l’ont soutenue, par des mots, des pensées, des prières ou financièrement, à travers le financement participatif que j’avais développé pour elle. Elle vous en est infiniment reconnaissante. Ainsi, lui avez-vous aussi donné une chance de guérir…

Je vous remercie de votre compréhension…

 

PS: nous sommes un mois plus tard… Nicci est revenue sur sa décision. Elle a pris conscience combien le soutien et la chaîne d’amour engendrée par Joy for the Planet était importante pour elle. Et trois mois après avoir tourné cette vidéo, elle est toujours d’actualité. J’ai donc re-publié sa vidéo, avec son accord.

EnglishFrançais
%d blogueurs aiment cette page :