Article 0

© Marco Frauchiger

Chers amis,

J’ai décidé d’annuler mes conférences et la projection de mon film « La route de la joie » dans les centres culturels exigeant le certificat Covid. Je refuse catégoriquement de cautionner une main mise sur nos libertés à travers des mesures sanitaires totalement disproportionnées en regard de la réalité sanitaire de la Suisse aujourd’hui. Le nombre d’hospitalisations Covid est très bas et en forte diminution depuis plusieurs semaines et il n’y a aucun risque de surcharge des hôpitaux. Il en va de même dans le monde entier où les pays les plus vaccinés comme Israël sont les plus atteints par la maladie et exposés aux nouvelles contagions.

Je ne peux donc pas accepter le fait d’imposer à toute la population un code QR et un certificat Covid injustifié, trahissant un véritable basculement dans la dictature. Depuis quand devons-nous prouver que nous sommes en bonne santé pour avoir le droit de vivre, de nous rencontrer, de disposer de l’intégrité physique de notre corps, le véhicule parfait et miraculeux mis à disposition de notre esprit pour vivre notre incarnation et notre évolution de conscience?

Cette mesure inconcevable est une atteinte majeure à nos libertés et valeurs fondamentales, maquillée en « geste citoyen » pour tromper notre aptitude infinie à la compassion les uns pour les autres, au service d’un système dysfonctionnel, injuste et discriminatoire, au profit de quelques-uns! C’est un déferlement de mesures liberticides, sans raison sanitaire, qui s’abat sur notre pays et nous avons le devoir de nous confronter à cette réalité et de dire « STOP »!

Je respecte mes frères et soeurs vaccinés, comme ceux et celles qui font le choix de se soumettre au pass sanitaire. Je demande donc, au nom de la démocratie et du respect des droits humains, de la réciprocité et de la bienveillance. Je demande que soient aussi respectés mes choix qui ne représentent aucun danger pour ceux qui croisent ma route. Je suis en parfaite santé. Plus encore : il a été clairement démontré qu’une personne vaccinée est 250 fois plus contagieuse qu’une personne non vaccinée… Je suis assez bien entourée de scientifiques et de médecins intègres pour le savoir. Et que craignent les vaccinés s’ils sont convaincus que le produit qu’on leur a injecté les protège? C’est invraisemblable!

Et enfin, je réserve pour la fin de mon message, l’argument le plus fort et le plus cher à mon coeur : je refuse de pénaliser les visiteurs aux événements publics organisés pour moi ou que j’organise, qui, comme moi, préfèrent faire confiance à leur système immunitaire naturel, au bon sens, au travail des vrais médecins et soignants, et au respect de notre corps et du libre-arbitre de chacun. Je ne peux pas accepter la discrimination, la stigmatisation et l’exclusion de toute une partie de la population. Toute ma démarche de vie sert, au contraire, l’unité, le rapprochement, la diversité et le respect des opinions et des choix de chacun.

Ce n’est plus le moment de faire des compromis. Le temps est venu de nous déterminer et de nous affirmer clairement dans les valeurs qui sous-tendent toute notre existence.

Entre l’homme “augmenté” par l’intelligence artificielle entre les mains de quelques nantis et l’homme “conscient”, habité par l’intelligence de vie et les lois de la nature, j’ai choisi!

Je vous embrasse fort,
Isabelle Alexandrine Bourgeois, journaliste libre et réalisatrice
EnglishFrançais
%d blogueurs aiment cette page :