Article 0

Notre séjour s’est achevé en beauté aujourd’hui avec la distribution des vêtements que nous avions rapportés de Suisse pour les petits orphelins de Yangon auprès de la Lotus Clinic cofinancée par la SANNI Foundation. Gabrielle Labarthe rayonne de joie dans cette énergie du partage. Nous avons aussi trouvé une professeur de couture pour Tatawi. Et, en fin de journée, Tatawi a remis l’enveloppe avec le montant des généreux cotisants qui ont répondu à notre appel en une nuit seulement pour permettre à Emma, sa mère adoptive, de se soigner. Emma souffre d’une grave hypertension qu’elle n’avait pas les moyens de traiter.

Nous clôturons ce séjour le cœur emplit de gratitude et d’amour. La Birmanie nous a donné des leçons de bonté, de douceur et simplicité qui nous ont remis dans l’axe de notre humanité… Encore merci à Gabrielle, à sa maman Eve-Marie et aux amis de Joyfortheplanet qui nous ont suivies. Merci aux nouveaux cotisants qui ont apporté un peu plus de joie aussi ici… Et merci aux parents qui nous ont fait cadeaux de vêtements.

Merci à Reynald Villardell, patron d’une grande enseigne d’articles électro-ménagers à Aubonne qui a fait cadeau d’un téléphone portable de la meilleure des qualité à Thant Zin qui a organisé bénévolement notre séjour, sans compter des dizaines de services supplémentaires rendus pour la famille de Tatawi. Cela fait plaisir de côtoyer des managers comme lui, assez humain et emphatique pour faire un si joli don sans aucune contrepartie, ni pub, ni sponsoring.

Merci au papa de Khalil, un élève de l’Ecole Germaine de Staël qui nous a fait cadeau de la machine à coudre pour Tatawi. C’est tous ensemble que nous arrivons à semer plus de joie sur la terre, chacun offrant sa petite perle au grand collier de notre famille universelle.

Tatawi avait quitté sa maison en petite fille, elle y est retournée en jeune fille épanouie et habitée par de nouveaux rêves… Elle m’a confiée au cours d’un petit-déjeuner qu’il y a 5 ans, elle avait bien cru mourir. Jamais elle n’avait imaginé que sa vie prendrait un si bel envol…

Tatawi à la Lotus Clinic le jour de notre rencontre il y a trois ans
Trois ans plus tard, la petite fille distribue à son tour des vêtements pour les orphelins suivis par la Sanni Foundation

Trois ans plus tôt, dans la même pièce exactement à la Lotus Clinic, elle était une enfant fragile et gravement malade qui recevait une peluche et que j’avais remarquée par sa douceur. Aujourd’hui, pour mon plus grand bonheur et avec émotion, elle a participé à la distribution de cette nouvelle collecte ! Je suis toujours émerveillée par le cycle vertueux du don…

Une vidéo est en cours de création…

Viendriez-vous en voyage avec nous en 2020?

En février 2020, plus ou moins aux mêmes dates (3 au 17 février), je souhaite partager avec ceux qui me lisent ce voyage extraordinaire avec Tatawi. Je reverserai 10% de votre paiement à l’association Planetpositive et ses projets en Birmanie. Le circuit détaillé de ce séjour et les tarifs suivront prochainement sur ce blog.

Nous nous sommes quittées toutes les quatre après avoir raccompagner Tatawi dans sa famille d’adoption. Même si ses conditions de vie restent modestes, elles ne diffèrent pas beaucoup de celles de l’ensemble des Birmans et surtout ne lui interdisent en aucun cas l’accès au bonheur. Au contraire! J’ai senti plus de joie et d’amour dans cette minuscule pièce d’habitation que dans tous les châteaux du monde. Grâce aux dons, nous avons pu louer déjà trois mois un petit local où Tatawi pourra installer son atelier de couture.

Aujourd’hui, Tatawi a un très beau rendez-vous avec son avenir. Chacune de nous a pris son envol vers cette lumière qui ne cesse de nous attirer à elle, de nous inviter comme le plus irresistible des amoureux.

EnglishFrançais
Copied!
%d blogueurs aiment cette page :