Article 0
Le Prof. Muhammad Yunus, au cours d’un repas dimanche dernier à Zürich, m’a expliqué son travail révolutionnaire pour permettre aux communautés rurales du Bangladesh d’accéder à des énergies renouvelables à des prix abordables, tout en soutenant les moyens de subsistance des plus pauvres, dont la majorité sont des femmes, en protégeant la santé des villageois et en diminuant la pollution et la dépendance vis-à-vis des énergies fossiles.
 
Je lui ai raconté que, dans le cadre de l’aventure Joy for the Planet, j’allais monter et offrir en chemin plus de cent lampes solaires avec des kits fournis par notre partenaire, la start-up Led Safari à Lausanne et financés par de généreux donateurs et la FIFEL (Fondation Internationale du Film sur l’Energie – Lausanne). Il s’en est réjoui et a répondu que l’énergie solaire, dans le domaine des énergies propres, était l’avenir de l’humanité. Elle a déjà permis à 8 millions de ruraux d’éclairer leurs maisons et commerces grâce à elle.

Qui est Muhammad Yunus?

Le Pr Muhammad Yunus a reçu le prix Nobel de la paix pour son œuvre de pionnier dans l’usage du microcrédit au profit des entrepreneurs pauvres. En proposant des prêts à des millions de Bangladais ne disposant d’aucune garantie financière, dont un grand nombre de femmes, et en leur permettant de créer de petites entreprises grâce au microcrédit, la Grameen Bank dont il est le fondateur, il a fait beaucoup pour l’amélioration du niveau de vie de l’humanité.

Le « banquier des pauvres » était venu en Suisse pour échanger sur la question de l’accès à l’énergie comme un droit humain, avec le Prof.François Vuille du Centre de l’énergie de l’EPFL après la projection d’un film indien bouleversant « Powerless » dressant le portrait poignant d’un « voleur » d’électricité, plus Robin des Bois que bandit. J’ai pu le rencontrer et réaliser cette petite interview sur le thème de la joie grâce à la FIFEL (Fondation Internationale du Film sur l’Energie – Lausanne) et sa directrice Natalia Signoroni.

 

 

EnglishFrançais
Copied!
%d blogueurs aiment cette page :