Article 0

Souvenez-vous! Au cours d’un voyage en Birmanie il y a une année pour un petit projet avec Joy for the Planet, j’avais rendu visite aux orphelines que je parrainais depuis quelques années. L’École Germaine de Staël et  Gabrielle, la fille de sa directrice Eve-Marie Koehler, s’étaient particulièrement mobilisées pour récolter des vêtements pour des dizaines d’autres enfants malades du sida. Eva Marie Klima Koehler connue pour sa générosité légendaire, a financé de sa poche la création d’une petite école de village pour des enfants de pêcheurs dans la région de Mandalay. En hommage à son père René Klima, célèbre violoniste d’origine tchèque, Eve-Marie a souhaité qu’y soit enseignés le violon mais aussi l’informatique et l’anglais. Si vous avez envie de consacrer quelques jours de votre vie à enseigner bénévolement à ces jeunes enfants et de faire un séjour éco-participatif, il est possible de prendre contact avec Eve-Marie Koheler sur le mur FB de l’Insitut

La pétillante directrice souhaite également financer les salaires des enseignants birmans qui seront en permanence sur place, ainsi que les petits investissements fonctionnels de l’école. Si vous avez le désir de contribuer à ce très joli projet helvético-birman, n’hésitez pas à la contacter. Je connais très bien Tanzin (photo) qui a supervisé les travaux de construction de l’école. J’avais mis sur pied avec lui un voyage éco-responsable en Birmanie en faveur d’un tourisme utile et respectueuse des collectivités locales. Un projet humanitaire 100% garanti!

EnglishFrançais
%d blogueurs aiment cette page :