Article 0

 



Le GPS de la joie m’a guidée sur le terrain de la cohérence universelle

Depuis Cordoue où je vous écris, je vais essayer de vous résumer 3 mois d’aventures extraordinaires!

Après la Roumanie, je me suis rendue en Bulgarie où j’ai souhaité me recueillir sur la tombe d’une amie décédée d’un cancer il y a 5 ans. Je pense qu’on peut faire plaisir même aux morts! Alors j’ai été apporter un peu de joie et une immense pizza (qui ne passait pas la porte de son appartement!) à sa bonne vieille maman qui s’occupe, seule à 85 ans, de son petit-fils autiste.

J’ai pris des auto-stoppeurs qui se rendaient en Macédoine comme éco-volontaires européens pour aider un jeune homme à vivre son rêve, créer un éco-village avec le soutien de la Communauté Européenne. 

J’ai roulé ensuite jusqu’en Albanie où j’ai rencontré un couple d’Albanais exemplaires, une musulmane qui a osé se convertir au Christianisme et un homme qui a raisonné une famille pour éviter un crime d’honneur et interrompre ainsi un cycle interminable de vengeances sur plusieurs générations.

Ensuite, j’ai pris le bateau pour me rendre en Italie où j’ai rencontré un grand maître de la peinture, Maestro Sylvestro Pistolesi, un prêtre bouddhiste et l’inventeur d’un jeu vidéo, plusieurs fois primé, pour développer la connaissance de l’Arabe chez les enfants réfugiés syriens déscolarisés.

Ma route m’a dirigée en Suisse où j’ai eu la chance de donner plusieurs conférences et de rencontrer le public de Joy for the Planet à Genève, en Valais, à Zürich et également à Cossonay où j’ai été si bien accueillie par le rédacteur en chef du Journal de Cossonay et son magnifique édito qui dit tout sur le sens de ma démarche!
L’agence de presse internationale Pressenza a également rédigé un bel article sur Joy for the Planet!

De passage en Valais, j’ai rencontré l’artiste et danseuse Sophie Zufferey avec qui j’ai tourné une vidéo sur une passerelle haute en symbole, le pont bouthanais.

Toujours dans la danse, j’ai été invitée à participer à une soirée de bal folk à Bâle, un moyen universel de se relier à la joie par ces danses traditionnels qui nous rassemblent. J’ai attrapé le virus et je compte bien finir mes jours claquant les talons sur le sol, les poings sur le hanche, à danser la Mazurka ou la Bourrée!

A Genève, j’ai interviewé le grand Pierre Pradervand, Nominé de la Joie, fondateur des ateliers Vivre autrement, un être engagé pour la création d’un monde plus juste, solidaire et bienveillant et sur qui j’avais tourné cette vidéo avant de terminer celle de notre récent interview.

J’ai repris la route pour Madrid où j’ai été invitée à témoigner de ma rencontre avec le preneur d’otages de mon père à l’occasion d’un colloque internationale sur la non-violence et du lancement de la Seconde Marche Mondiale pour la Paix et la Non-Violence en 2019!

A Tolède, au top de ma forme, j’ai dansé spontanément avec des passants et devant mon bus! Si je suis une nostalgique des « Années folles », ce n’est pas pour rien!

Et je vous partage tout cela en parallèle avec mes divers mandats professionnels pour financer mon voyage, la logistique de Begoodee (mon camping-car), la conduite et le travail de montages et de rédaction des articles pour mon blog, la presse et mes chroniques sur la RSR La Première dans « A l’Abordage » dont voici la dernière en date.

J’aimerais tout particulièrement remercier tous les bénévoles qui se sont tant impliqués à organiser les conférences et les événements sur l’odyssée de Joy for the Planet en Suisse en octobre! La liste est longue, ils se reconnaîtront! Sans eux, mon aventure n’aurait pas tout le déploiement et l’impact que j’espérais donner à ce projet, un rayonnement au-delà de toutes mes attentes.

En conclusion, sur la route, j’ai pris conscience qu’en lâchant prise sur mes peurs, sur mon besoin de contrôle ou de perfection, s’installait alors en moi une troublante, bienveillante et délicieuse « cohérence universelle », une énergie intelligente qui m’amène là où cela peut faire du bien à quelqu’un, où je puis être utile et qui, en prime, répond à tous mes propres besoins. Ceci me donne un sentiment de très grande et profonde liberté. De gratitude aussi.

Isabelle Alexandrine Bourgeois

Témoignage sur la rencontre avec le preneur d’otage de mon père

 

Grand moment d’émotion lors de ce congrès international pour la non-violence à Madrid.

Rencontre avec un grand maître florentin de la peinture

 

« La beauté sauvera le monde  » Dostoïevski

8 nouveaux Nominés de la Joie!

Chacun(e) éclaire à sa manière et apporte de la joie! Jean-Jacques Savin est en train de réussir son pari de jeter son tonneau à l’eau en décembre pour vivre son rêve et traverser l’Atlantique. Leila Tsani élève seule à 82 ans son petit-fils autiste dans un minuscule studio à Shumen, en Bulgarie.
Irena Progni, musulmane de naissance, a osé de faire baptiser; Pierre Pradervand réhabilite l’art de la bénédiction en dehors du cadre de l’Eglise; Karen Kinkel, médecin radiologue et « ambassadrice de Genève » offre à la fois de l’art et de l’humanité dans un univers médical plutôt rationnel et cartésien; Rafael de la Rubia a réussi à mobiliser la planète pour organiser deux Marches Mondiales pour la Paix et la Non-violence; Borche Dimitrovski réhabilite la maison de ses grands-parents en éco-village; le père Pistu à Florence est un prêtre bouddhiste qui aide les jeunes en rupture en leur donnant du travail sur des chantiers de reconstruction de maisons abandonnées au service de la collectivité publique.

Le clin d’oeil un peu fou de Joy for the Planet
Episode I & Episode II

 

A Tolède, peut-être parce que je venais de manger 200 grammes de gingembre confit (j’adore ça!) j’ai été saisie par une furieuse envie de danser et de faire danser! Cela a donné deux vidéos plutôt cocasses qui ont beaucoup fait rire (en tout cas mes amis et les sympathisants du projet!) La vidéo ci-dessus raconte une première tentative qui a avorté en raison de la fin de la bande-son! Zut! Je n’avais pas prévu de remettre cela, sauf que le lendemain, j’ai retrouvé par hasard le même musicien! Ne voulant pas rester sur un « échec » ou tout du moins une « frustration », j’ai remis cela sur le tapis et cette fois, cela a très bien marché! Voici donc les deux épisodes, épisodes I et épisode II!

Rencontre avec de jeunes volontaires européens en Macédoine (vidéo)

 

J’ignorais que le SVE (Service Volontaire Européen) existait! Voilà un joli tremplin pour les jeunes qui cherchent à diversifier leurs expériences, à s’ouvrir au monde et à se mettre au service de la collectivité. Cliquez sur la photo pour voir la vidéo!

Ne manquez pas l’événement à Lausanne ce mardi 13 novembre de notre partenaire 7skylife!



Le média collaboratif www.7sky.life rassemble deux fois par an des spécialistes, des esprits inspirants qui partagent avec nous leurs expériences, leurs vécus, leurs découvertes et leurs talents.
Soyez là, le 13 novembre à 19.30 au Casino de Montbenon, Lausanne, pour écouter les interventions de:1. Louis Derungs, auteur, étudiant et entrepreneur qui nous démontre par son propre parcours comment il est possible de surmonter la douleur grâce à la force de l’esprit.2. Marianne Sébastien, Prix international des droits humains, cantatrice et fondatrice de l’Association Voix Libres, qui partage son modèle pour éradiquer la violence et la misère dans le monde.3. Dieter Broers, auteur, bio-physicien, scientifique, inventeur, philosophe, qui nous parle de ce que l’on entend sous ‘réveil spirituel’, et pourquoi nous sommes tous concernés.

4. Hélène Le Berre, éthologue, grands mammifères, apnéiste, qui nous explique comment les animaux sauvages lui ont appris à se positionner dans le monde et dans notre société.

Renseignements et informations

Deux femmes sur le pont, passerelle entre les mondes 

 

Lorsque j’ai passé par le Valais, j’ai rencontré Sophie Zufferey, artiste et danseuse qui met son art au service du lien et des échanges interculturels.

Voici l’un des modèles de nos nouvelles tasses pour soutenir l’aventure!

 

Sur notre site, vous pouvez découvrir nos nouvelles mugs en plusieurs couleurs pour nous soutenir les derniers kilomètres avant de clôturer cette première partie d’aventure de la joie à Noël. Après, je me retirerai quelques mois pour réaliser un film et un livre.
 

Et ma dernière chronique sur les ondes de la RSR avec Lucas Torrent dans À l’abordage!

Contactez-moi pour des conférences! Je suis toujours heureuse de pouvoir offrir de la joie à travers des contacts directes!

Je viendrai volontiers donner de nouvelles conférences animées et illustrées sur cette incroyable aventure! Au cours d’une soirée, en entreprise ou à un festival, je suis disponible pour partager la joie à travers des exemples concrets vécus sur le terrain pendant une année.

Abonnez-vous à la chaîne YOUTUBE de Joy for the Planet

EnglishFrançais
Copied!
%d blogueurs aiment cette page :