Article 0



Ulysse monté au Ciel, j’ai repris mon bâton de pèlerin sur le chemin de la joie

Tant d’émotions et de nouvelles rencontres depuis les Pays-Bas!

En route pour la Norvège, Ulysse a tiré sa révérence. Mon fidèle compagnon depuis 10 ans n’a pas survécu à un troisième oedème pulmonaire. Son coeur s’est arrêté de battre dans les meilleures conditions dans une clinique vétérinaire à Vade, au milieu du Danemark. Après plusieurs jours de chagrin immense, j’ai cédé la place à la gratitude de ce que nous avions vécu. Ulysse a semé tant d’amour sur son chemin que j’ai senti qu’il me léguait son « capital amoureux » en héritage et qu’il avait fusionné en moi. Aujourd’hui, il continue à m’accompagner et je le vois partout: dans un nuage, une gamelle d’eau, une plume d’oiseau, dans un buisson ou dans la rencontre avec d’autres chiens. Il a été mon 27ème Nominé de la Joie et je lui ai rendu hommage à travers cette vidéo.

Depuis la Norvège, j’ai eu la joie de faire un aller-retour en Suisse pour recevoir le Prix Robert Scheimbet des mains du Président de la vénérable Société Genevoise d’Utilité Publique, Dominique J. Ducret, institution co-fondée par l’un de mes mentors, Henri Dunant. 

En Norvège, j’ai revu cet extraordinaire guitariste que j’avais rencontré par hasard en plein milieu de l’Antarctique en 2015! Petter Baarli est un véritable ambassadeur de la paix à travers sa musique électrisante et puissante. Il a été notre 28ème Nominé de la Joie et je lui ai consacré une vidéo.

Quant à Nicci, la suite de son histoire est aussi poignante qu’extraordinaire. Même si Joy for the Planet se met au service de toutes les étoiles, scintillantes ou ombragées, rencontrées sur sa route, je prends quotidiennement des nouvelles de cette jeune mère célibataire qui a décidé courageusement de guérir ses cancers du sein, des os et du plancher pelvien, « incurables » selon ses médecins, en traitant la cause avant de traiter les symptômes, en quittant son hôpital pour entrer le 2 juillet dans une clinique holistique en Allemagne. Et un premier petit miracle s’est déjà produit… Si vous souhaitez la soutenir sur ce chemin, découvrez son message dans cet article.

Souvent je rencontre sur ma route des personnes qui me demandent comment je fais pour garder ma joie malgré les turbulences de nos vies et de l’histoire des hommes, malgré ce qu’ils voient comme une dégradation de la politique et de l’éthique. Je leur réponds que la seule manière de « résister » au changement et aux malheurs, c’est de les embrasser et de leur ouvrir les bras, en prenant conscience que rien ne nous sépare sinon la croyance que tout nous sépare. Et je pense que le seul chemin qui mène à cette Unité est celui du don de soi.

Isabelle Alexandrine
Votre joie est ma destination.

Sur le fil de la joie

A l’image de ces jolies routes norvégiennes dont les bordures semblent cousues avec du fil blanc qui passe « dessus et dessous » la réalité visible, je ne vous partage pas tout ce que je vis en chemin. Je ne peux publier chaque instants de joie que je donne ou que je reçois. Par pudeur d’une part, par respect pour la vie privée de ceux que je côtoie d’autre part. La couture au-dessus, c’est ce que je publie mais la couture au-dessous vit et vibre de joie aussi.

Je suis toujours un peu bousculée entre mon désir de partager la beauté pour nous éveiller à notre nature sublime (et c’est tout le sens de Joy for the Planet) et le désir de servir en secret, sans chercher à être vue, ni récompensée. Je pense qu’il arrivera un jour où je ferai le choix de moissonner et de semer en silence.
Mais pour l’instant, c’est le temps du partage de la joie au grand jour et de rester dans cette confiance que sous la couture visible de l’existence, l’Amour est aussi à l’oeuvre, comme le plus délicat des couturiers.

Après le Good Festival,
Joy for the Planet une nouvelle fois récompensé!

Ce fut une très belle et grande surprise de recevoir le Prix Robert Scheimbet le 14 juin dernier des mains du Président de la vénérable Société Genevoise d’Utilité Publique laquelle fut co-fondée par l’un des hommes qui m’a le plus inspirée, Henri Dunant, co-fondateur du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) où j’ai travaillé 10 ans.
Le prix Robert-Scheimbet a été créé pour « distinguer les personnes qui, simplement, modestement, discrètement, ont accompli pendant des années ce qu’elles considéraient comme leur devoir envers elles-mêmes et leur prochain, sans en attendre de récompense ». Cela m’a particulièrement touchée parce que c’est le prix des « fourmis », ceux qui oeuvrent à l’ombre des médias et des podiums. C’est un grand jour dans ma vie et je dédie ce prix à tous ceux qui m’ont fait confiance depuis des années et qui me soutiennent dans Joy for the Planet… Ils se reconnaîtront.
Je suis plus que jamais une fourmi «labori(heur)euse»!  ;-)))En photos: tous les membres du Comité de la SGUP dont Dominique J. Ducret, son Président, et ma fidèle partenaire de projet Sacheen Sierro (à ma gauche)

 

Mon hommage à Ulysse

 

Ulysse s’est éteint après des moments et des promenades inoubliables pendant les 5 premiers mois sur la route de Joy for the Planet.
Et une nouvelle chronique sur la Radio Suisse Romande La Première de même que dans Le Journal de Cossonay qui publient mes aventures tous les 15 jours! Qu’ils en soient ici remerciés!
Dernier épisode avant l’étéDernière rubrique dans le Journal de Cossonay
Comme vous le savez, toute cette aventure vous est offerte, mon travail, mes reportages, mes vidéos, les chroniques à la radio, etc. Tout comme les centaines d’heures bénévoles de ma chère partenaire de projet Sacheen Sierro ou les heures offertes également par notre incroyable et infatigable traductrice anglophone Caroline Hürlimann. Mais si vous avez coeur à soutenir Joy for the Planet pour plus de reportages sur la joie, acheter l’un de ces petits sacs nous donne un petit coup de pouce ou directement sur mon blog si vous préférez faire une donation. Merci de tout coeur.

Au nom de la joie et du respect de se soigner dans la liberté de nos choix, soutenons Nicci!

Vous avez été très nombreux à m’écrire pour témoigner de votre émotion suite à la vidéo que j’avais réalisée sur la poignante « vérité » partagée par Nicci Schoemaker, cette maman célibataire du jeune Nick, 10 ans, atteinte d’un cancer « incurable » selon ses médecins. Vous avez été extraordinaires dans vos paroles et vos mots apaisants. Soyez-en ici remerciés!

Aussi, beaucoup d’entre vous ont spontanément et généreusement proposé de la soutenir. Alors le temps est venu de passer aux actes, si vous en ressentez toujours l’élan. A travers cette seconde vidéo publiée sur mon blog, Nicci explique comment vous pouvez l’aider et pourquoi… Nicci aimerait soigner son cancer « à sa manière », à l’écoute de son corps et de son intuition, en traitant la cause avant les symptômes. Mais ceci n’est pas remboursé par son assurance-maladie. Nicci a 10 jours pour réunir 7000 euros et financer ton traitement qui durera un mois. Si vous souhaitez contribuer à lui offrir cette chance, vous trouverez ses coordonnées bancaires personnelles ici!









Ne nous fions pas aux apparences… Même si Nicci souffre beaucoup dans son corps, elle a fait le choix de rester du côté des vivants, de l’humour, de la légèreté et de la poésie! D’une part pour son fils, Nick, et d’autre part pour envoyer un nouveau message à ces cellules malades. « Je vous entends, j’accepte et je me prépare à me libérer du PASSÉ en savourant le MAINTENANT pour peut-être rencontrer le FUTUR! Nicci vient d’écrire un poème depuis un lieu de vacances où elle passe quelques jours avec son fils Nick avant d’entrer en clinique, en Allemagne, le 2 juillet. Le lendemain après sa rédaction, un premier symptôme physique sur son corps avait complètement disparu, à sa plus grande surprise!

En se reliant à l’Unité, en se libérant de l’illusion de la séparation des êtres et des choses, un petit miracle s’est produit. Je profite de ce témoignage pour éteindre toutes les personnes qui, comme Nicci, souffrent de maladie ou de cancer. Qu’elles sachent que nous sommes de tout coeur reliées à elles.

J’ai rencontré « Petter Pan », génial guitariste et grand enfant du rock!

 

Petter Baarli est le rockeur et guitariste le plus joyeux et humain j’ai rencontré. Avec Siebe Sijpkens, c’était la parenthèse rock de ce voyage dont je tourne à présent la page.

Et la suite?

Après avoir passé par les Pays-Bas, le Danemark, la Norvège, me voilà désormais en Suède. Puis je m’en irai en Finlande et probablement dans les Pays Baltes et les Pays de l’Est.

Une nouvelle partenaire pour Joy for the Planet!

Le 13 novembre, je vous donne rendez-vous au Casino de Montbenon pour le 6ème « 7sky.life Connection » à Lausanne, organisée par notre amie et partenaire de Joy for the Planet, Coco Tache, fondatrice du site 7 skylife, dédié à toutes les actions positives et inspirantes dans le monde. Aux côtés d’autres orateurs, elle m’a généreusement invitée à partager les aventures de Joy for the Planet. Lors de la conférence que j’avais donnée le 1er mai aux Ateliers de la Côte qui soutiennent mon aventure, Coco Tâche avait fabriqué et décoré l’une des lampes solaires à offrir en chemin! Cette grande activiste « aujourd’hui pour demain » consacre toute son énergie à libérer le présent des mémoires douloureuses du passé pour bâtir un avenir glorieux. Coco Tâche met aussi de l’éclairage sur des personnes et des actions porteuses d’ouverture et d’humanité au service de la collectivité humaine. Quiconque a croisé Coco en est profondément touché et réjoui. Les événements qu’elles organisent intitulés « 7sky.life Connection » rencontrent toujours plus de succès. Merci Coco!

Copyright © JoyforthePlanet, Isabelle Alexandrine Bourgeois,
tous droits réservés.

Joy for the Planet

Ruelle de Fond Ville 6
Pinsec
3961 Vissoie

Si vous souhaitez vous désinscrire de cette lettre d’informations et ne pas suivre les aventures de Joy for the Planet (une fois par semaine dès le jour de mon départ en janvier 2018), sentez-vous complètement libre de m’envoyer un email avec pour seule mention dans la rubrique OBJET: désinscription

 

 

This email was sent to floriethielin@gmail.com

why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences

Joy for the Planet · Pinsec, Saint-Jean, Suisse · Chalet Saute-Ruisseau · Saint-Jean 3961 · SwitzerlandEmail Marketing Powered by MailChimp

EnglishFrançais
%d blogueurs aiment cette page :