Article 0



« Si les anges volent, c’est parce qu’ils se prennent eux-mêmes à la légère… »

(Gilbert Keith Chesterton / 1874-1936)

Chasseuse de « papillons-joie »

J’ai passé le mois de juillet à travers la Scandinavie et les Pays Balte. Mon immersion en Scandinavie m’a bouleversée. Tant par ses paysages, la puissance de sa lumière que par la beauté des rencontres. La joie s’y savoure par une douce paix.

Près de Turku (Finlande), j’ai invité à bord une famille dont le père a été rendu aveugle après avoir bu de la Vodka frelatée. A Tempere, j’ai réussi à dépanner une jeune fille dont la voiture s’était encastrée dans un arbre. A Kinnula, j’ai pu être témoin et faire un film sur le génial Championnat du Monde de Lancer de Botte! J’ai également emmené à bord de Begoodee le petit Hugo qui rêvait d’aventure. Nous avons vécu un « conte pour de vrai ».

Et puis il y a eu cette rencontre incroyable, inoubliable avec Ukko, Inkeri et Ville… Ukko et Ville sont deux exemples extraordinaires de résilience. Le premier a été presque noyé par sa mère. Le second a sauté d’une falaise à 16 ans. « J’ai perdu l’usage de mes deux jambes mais j’ai rencontré ma joie » confie Ville dans cette poignante vidéo. Un article détaillé est à découvrir ici.

En Estonie, à Tallin, j’ai offert une lampe solaire à une femme israélienne pour ses mots et ses pensées de paix. Car la paix commence dans nos têtes, ici et maintenant.  A Kihnu, j’ai visité l’île des femmes, l’une des dernières communautés matriarcales d’Europe.

Ma traversée des Pays Baltes m’a donné le temps de partager un article détaillé sur la vie à bord de Begoodee et sur le thème de voyager seule dans la peau d’une femme.  Petit incident sur l’autoroute en direction de Vilnius qui s’est lui aussi terminé joyeusement…

Après 6 mois de route extraordinaire, je me sens comme une chasseuse de « papillons-joie ». Je cherche à récolter dans mon filet les plus beaux spécimens à vous offrir. Parce que, le savez-vous, la joie ne se trouve pas facilement. Je veux dire que la vraie joie est très rare. C’est pour cela que je m’y intéresse de près et que j’en fais la collection. La joie, ce n’est ni du plaisir, ni du divertissement, ni un bon moment passé entre amis. C’est beaucoup plus profond. C’est une eau de Source souterraine qui ne tarit jamais.  C’est rire de, et avec soi-même. C’est voir le fil de la merveille absolument en tout et partout. C’est ressentir la gratitude d’exister et de vivre sur terre quelques soient les vicissitudes de l’existence. C’est de lire le Grand Livre de la vie avec les lunettes de la dualité et le monocle de l’Unité en même temps. Une fois compris cela, on ne se sent plus jamais seul et on aime, on s’aime et on sème à tous vents…

Isabelle Alexandrine
Votre joie est ma destination.

Tomber pour apprendre à voler

 

Témoignages d’une qualité rare grâce aux confidences de Ville Määttä et d’Ukko Kärkkäinen que je remercie pour leur confiance.

Championnats du monde de Lancer de Botte (Finlande)

 

J’ai adoré leur grand sens de l’humour et de l’auto-dérision. Voilà bien une activité sportive aux effets thérapeutiques insoupçonnés et incalculables!

Ma confiture (philosophique) de fraises « au marteau » 

Ingrédients:
500 gr de fraises cultivées avec amour
350gr de sucre roux bio
Lavez vos fraises et vos pensées à l’eau froide.
Retirez ensuite les tiges de vos soucis et coupez vos fruits en deux, comme le bien et le mal, et accueillez les deux parts avec la même compassion. Placez-les dans une casserole. Ajoutez-y la douceur de votre coeur et le sucre roux de la confiance. Laissez reposer 30 mn afin que le sucre alchimise les dernières scories de votre âme. Au marteau, écrasez vos peurs, vos doutes et vos entraves, toujours avec gentillesse envers vous-même. En broyant vos fruits (pas trop), remerciez les obstacles pour ce qu’ils vous enseignent. Portez à ébullition ce coulis de la liberté pendant 20 minutes en mélangeant fréquemment. Humez le parfum délicat de l’impermanence par le mouvement. Laissez réduire pour ne garder que l’essentiel, le sirop rouge et onctueux de l’Amour. Verser la confiture dans un bocal et le placer dans un frigo ou dans la fraîcheur d’une aube scandinave. Quelques heures plus tard, à partager avec le monde entier.

Un joli hommage dans l’Illustré

Merci à Patrick Baumann et Blaise Calame de leur soutien à Joy for the Planet! Cette reconnaissance de la part de confrères de qualité me fait particulièrement plaisir…

La vie à bord de Begoodee

Pour tous ceux qui sont sur le point de faire le pas et de se lancer dans une aventure en solitaire (ou non) en camping-car, voici des informations concrètes qui pourraient vous encourager à vous lancer!

Soutenez l’aventure en achetant nos sacs!

Comme vous le savez, toute cette aventure vous est offerte, mon travail, mes reportages, mes vidéos, les chroniques à la radio, etc. Mais si vous avez coeur à soutenir Joy for the Planet pour plus de reportages sur la joie, acheter l’un de ces petits sacs nous donne un petit coup de pouce ou directement sur mon blog si vous préférez faire une donation. Merci de tout coeur.

Des nouvelles de Nicci

Nicci sort ce samedi du centre de traitement pour personnes atteintes de cancer (Allemagne) après un mois intensif de re-paramétrage de son existence (physique, psychique, spirituel), c’est le principe de la thérapie holistique. Grâce à la campagne de financement participatif que j’avais lancée sur mon blog et qui s’est soldée par un succès, Nicci a pu honorer 100% de la prise en charge de cette thérapie. Elle est convaincue aujourd’hui qu’elle est en plein processus de régénération cellulaire et qu’elle va vivre. Dans nos messages échangés par whatsapp, Nicci se disait très heureuse de la qualité des soins et de l’accompagnement de ce centre de même que de la profonde amitié qu’elle a nouée avec les autres patients de ce programme de trois semaines. Bien sûr, une refonte totale de ses croyances et de ses habitudes n’est pas chose facile mais elle a respecté toutes les consignes à la lettre. Je vous donnerai plus de détails sur comment elle compte désormais organiser son avenir dans la prochaine infolettre, après en avoir parlé de vive voix avec elle. Je lui laisse le temps de rentrer chez elle et d’accueillir en douceur cette renaissance.

Je profite de ce message pour remercier infiniment tous les donateurs qui m’ont et lui ont fait confiance. Sachez que vous avez contribué à rendre le rêve possible d’une femme et d’une mère d’un garçon de 10 ans: vivre et aimer.

Abonnez-vous à la chaîne YOUTUBE de Joy for the Planet

Je passe de longues heures, voire plusieurs jours à réaliser chaque vidéo sur des rencontres inspirantes. J’y passe beaucoup de temps pour être le plus fidèle possible à l’esprit des protagonistes dont je me mets au service. Au service de leur beauté… Pensez à vous abonner à la chaîne pour être notifié des nouvelles publications. Et découvrez la chaîne ici!

Désormais, presque tout le site est traduit en anglais par notre formidable traductrice professionnelle bénévole, Caroline Hürlimann. C’est une avancée majeure pour le projet. Son travail et son engagement sont titanesques. Caroline gère en parallèle une adorable chambre d’hôtes près de Strasbourg. A découvrir ici!

Copyright © JoyforthePlanet, Isabelle Alexandrine Bourgeois,
tous droits réservés.

Joy for the Planet

Ruelle de Fond Ville 6
Pinsec
3961 Vissoie

Si vous souhaitez vous désinscrire de cette lettre d’informations et ne pas suivre les aventures de Joy for the Planet (une fois par semaine dès le jour de mon départ en janvier 2018), sentez-vous complètement libre de m’envoyer un email avec pour seule mention dans la rubrique OBJET: désinscription

 

 

This email was sent to floriethielin@gmail.com

why did I get this?    unsubscribe from this list    update subscription preferences

Joy for the Planet · Pinsec, Saint-Jean, Suisse · Chalet Saute-Ruisseau · Saint-Jean 3961 · SwitzerlandEmail Marketing Powered by MailChimp

EnglishFrançais
%d blogueurs aiment cette page :