Article 0

 



Ma traversée des pays de l’Est

Ma traversée des pays de l’Est fut assez éprouvante… Routes cabossées, manoeuvres compliquées, chaleur caniculaire et la barrière de la langue a nécessité que je redouble autant mes efforts que les kilomètres à parcourir pour trouver des perles de joie à vous offrir. La joie ici se mérite… Ma première trouvaille fut ma rencontre avec un érudit de la botanique et le premier producteur de produits à base de plantes biologiques en Pologne. Grâce à la passion et à l’amour que lui a transmis sa grand-mère, il a créé un petit royaume (vidéo) éducatif au milieu d’un écrin de nature.

Toujours en Pologne et contre toute attente, ma route a croisé celle de Lovski, mon nouveau compagnon de voyage. Et l’enchaînement d’événements qui nous a réunis est tout à fait extraordinaire (vidéo).

A Budapest, j’ai eu la chance de rencontrer Yuya Takahashi, merveilleux danseur de l’Opéra national de Budapest qui a accepté d’improviser une danse spontanée, au coeur de la capitale, spécialement pour Joy for the Planet (vidéo). Une danse à vous donner la chair de poule!

J’ai également réalisé une vidéo qui a été la plus visualisée depuis janvier sur notre mur Facebook! Il s’agit d’une interview avec le co-directeur de l’agence de presse Pressenza et grand activiste pour la paix et le désarmement, Tony Robinson (vidéo).

Enfin, à Sibiu en Roumanie, je n’oublierai jamais ma rencontre bouleversante avec une femme SDF, Minodora. Je lui ai écrit ma « lettre à Minodora »

A Bucarest, j’ai remis 10 lampes solaires à Anamaria Ionescu et son association « Uniti pentru bine » pour éclairer quelques foyers sans électricité. J’ai eu la surprise de croiser sur un parking la lumineuse Sarah Mircea, une jeune animatrice de l’école Montessori et Steiner dans la capitale qui s’est passionnée pour Joy for the Planet. Je lui ai appris à fabriquer des lampes solaires pour ses futurs ateliers avec les enfants.

J’ai parcouru près de 3000 kilomètres, Joy for the Planet a récompensé 7 nouveaux Nominés de la Joie et offert 20 lampes solaires à des personnes privées d’électricité.

Et partout, ce questionnement qui ne m’a jamais quittée. Comment aider sans s’imposer? Comment refléter la beauté des êtres si eux-mêmes refusent de regarder leur propre lumière? Comment apporter de la joie là où ce mot a même disparu du dictionnaire de leur existence? Comment aimer sans bousculer? Peut-être me faudra-t-il toute la durée de ma vie pour répondre à cela…

En attendant, comme le funambule, je trouve mon fragile équilibre sur une corde que rien ne fait vaciller: le fil de la joie. Et cette joie, je la trouve en étant disponible là où mon amour est demandé, et en restant en retrait et dans la compassion là où il ne peut pas être reçu. Je ne peux que m’incliner devant le libre-arbitre de chacun. Savoir avancer ou reculer, éclairer sans éblouir, voilà bien le défi de toute ma vie.

Isabelle Alexandrine
Votre joie est ma destination.

L’amour d’une grand-mère engendre un royaume végétal

 

Côtoyer cet homme, Miroslaw Angielczyk, humaniste et bienfaiteur, vous rend tout simplement un peu meilleur…

Voici mon nouvel amour, « Lovski »

 

La synchronicité des enchaînements qui ont permis cette rencontre est à peine croyable….

Voici notre plus jeune Nominée de la Joie!

Je l’ai rencontrée dans le jardin botanique de Miroslaw Angielczyk, à Ziolowy Zakatek, à l’est de la Pologne. Elle a participé à mon atelier de lampes solaires que j’ai donné sur le domaine. Elle s’appelle Julia, elle a 6 ans et elle m’a raconté qu’elle a coupé ses cheveux pour en faire des perruques pour les enfants atteints de cancer, grâce à la Croix-Rouge belge. Julia et sa famille vivent à Bruxelles. Ce simple petit geste a suffit pour me convaincre que notre petite Julia méritait largement une récompense! « Je l’ai fait parce que j’aime aider les autres mais aussi parce que j’avais trop chaud! » raconte la petite fille! Elle a réalisé elle-même une jolie lampe solaire que je vais pouvoir offrir en chemin de sa part… Ainsi la lumière continue-t-elle à se transmettre d’une étoile à une autre…

Et de nouvelles petites lumières fabriquées et distribuées en chemin…

Atelier de lampes solaire à Ziolowy Zakatek pour une trentaine de participants, remise d’une dizaine de lampes à une association caritative à Bucarest « United for good deeds ». Joy for the Planet a aussi offert 10 kits solaires et une formation à une jeune animatrice auprès des écoles Montessori et Steiner de Bucarest, Sarah Mircea pour y donner un atelier à ses élèves. Ainsi la joie reste contagieuse….

La fabuleuse danse de Yuya Takahashi pour Joy for the Planet

 

Découvrez la joie de ce gracieux et talentueux danseur qui a répondu « au pied levé », c’est le cas de le dire, à mon invitation à danser pour la planète…

Interview sur le site de l’agence de Pressenza par Tony Robinson, co-directeur et activiste pour la paix.

Lors de mon passage à Budapest, j’ai eu la chance d’être interviewée par Tony Robinson, co-rédacteur en chef de l’agence de presse Pressenza. Ci-dessous, je vous laisse découvrir cet interview en français et en anglais de même que les objectifs de cette agence toute à fait originale et un peu plus « positive » que les grandes plates-formes médiatiques usuelles. Pressenza met en avant les mouvements souterrains de la société civile qui s’engagent à faire progresser l’humanité vers plus…d’humanité! Merci à Tony Robinson de s’être intéressé à ma démarche.
Lire l’interview en français
Lire l’interview en anglais

Et une interview riche de Tony Robinson sur…Joy for the Planet! Il est notre 37 ème Nominé de la Joie.

 

D’origine britannique, Tony Robinson a parcouru le monde en posant des actions politiques et pragmatiques concrètes pour faire progresser la paix et le désarmement. Je l’avais rencontré lorsque nous avions participé à la Première Marche Mondiale pour la Paix et la Non-Violence dont voici mon blog. Un parcours de 150’000 Km autour de la planète. J’avais traversé 75 pays en trois mois et été porte-parole pour les médias francophones.

Minodora, ma rencontre la plus bouleversante dans les  pays de l’Est.

 

Je crois que j’ai traversé la Roumanie pour elle… Voici ma « Lettre à Minodora ». Elle est aussi à découvrir en anglais, comme tous les articles de mon blog, patiemment traduits bénévolement par Caroline Hürlimann… Minodora est notre 38ème Nominée de la Joie.

Nouveau cadeau, nouvelle création artistique pour Joy for the Planet!

 

La mise en avant de la beauté des uns, révèle la beauté et la générosité des autres. Après Marie Mellioret et Koum Diès, nos premiers Nominés de la Joie qui avaient crée une fabuleuse chanson tout spécialement pour Joy for the Planet, nous venons de recevoir un nouveau cadeau, une création de Tanya Meredith… Et l’histoire, une fois de plus, est bien jolie...
 

Après la pause estivale du journaliste Lucas Torrent, ma chronique dans sa captivante émission A l’abordage a repris vendredi dernier. Cet épisode résume mes plus belles aventures de l’été.

Plus que jamais, j’ai besoin de votre soutien pour boucler mon aventure jusqu’à Noël. Mon Begoodee s’essouffle et j’ai du entreprendre plusieurs réparations. Comme vous le savez, mon action est 100% bénévole. Néanmoins, vous pouvez soutenir ce projet en achetant nos petits sacs ou en faisant une donation sur mon blog, ici. Merci, merci!

Merci à Sacheen Sierro, co-partenaire du projet, pour son soutien inconditionnel et quotidien!

Rendez-vous le 24 novembre au marché de Noël de Cossonay!

Grâce au Rédacteur en Chef du Journal de Cossonay où j’ai la joie de tenir une chronique depuis le début de l’aventure, j’ai rendez-vous avec ses lecteurs et tous ceux qui auront envie de me rencontrer au Marché de Noël de Cossonay, le 24 novembre prochain. Cela sera l’occasion d’échanger et de partager ensemble cette formidable « odyssée de la joie », comme me l’a dit si joliment ma chère amie journaliste Isabelle Cerboneschi qui vient de créer un sublime magazine sur le web! Et voici ma dernière chronique dans le Journal dirigé avec une immense humanité par Pascal Pellegrino.

Abonnez-vous à la chaîne YOUTUBE de Joy for the Planet

SAVE THE DATE: je vous donne rendez-vous le 14 novembre à Lausanne où j’ai été invitée à donner une conférence de 20 mn sur Joy for the Planet par 7skylife et la joyeuse Coco Tache!

 

EnglishFrançais
Copied!
%d blogueurs aiment cette page :