Article 0

Voici un texte rédigé par le Directeur de l’association ResSources, Joël Vuagniaux et ses collaborateurs. Ce sont les petites graines de ResSources qui vont accompagner le nouveau projet de Joy for the Planet baptisé « Joy for Switzerland »!

Soutien à l’association ResSources

Maïs à farine de la nation Cherokee « Glass Gem ».

« Biodiversité cultivée ; un patrimoine menacé
L’industrialisation de la production alimentaire et la logique du profit à court terme sont incompatibles avec le maintien d’un équilibre écologique. Ceci affecte nos rapports avec la nature et le vivant au point de faire de nous notre meilleur ennemi. La dégradation de la santé de la population générale (carences alimentaires malgré un accès à la nourriture suffisant en quantité mais pauvre en qualité, augmentation de l’obésité, maladies liées à notre mode de vie comme le diabète et les maladies cardio-vasculaires), la perte des traditions culturelles et des savoir-faire ancestraux rendent les habitants de cette terre de moins en moins capables de pourvoir à leur subsistance de manière autonome. Les efforts pour la préservation et la diffusion de variétés de fruits et légumes (naturelles, anciennes ou locales) sont plus nécessaires que jamais. Elles seules sont adaptées aux conditions locales, capables de garantir la disponibilité des éléments nutritifs. Elles sont riches de goût et sont susceptibles d’être reproduites.

Il est fondamental de continuer à les diffuser auprès du public amateur ou professionnel et de rappeler leur existence face à l’insuffisance nutritionnelle alarmante de ce qui compose aujourd’hui « notre alimentation ». L’implication des autorités est insuffisante face à ces enjeux stratégiques de santé et d’autonomie du pays sur le plan alimentaire ; preuve en est l’oubli d’inclure les semences et plants dans des produits de « première nécessité » (au même titre que les produits alimentaires) lors des mesures de restriction et de fermeture des commerces en raison du Covid 19 en mars 2020. Pourtant sans les semences et les plants ; pas de légumes ensuite !

Des pratiques respectueuses
Une production paysanne locale et bio, respectant l’environnement est fondamentale pour assurer notre subsistance et lutter contre les déséquilibres que nous constatons actuellement. Laitue « Joker » belle et bonne : des nutriments et du goût ! croissance lente mais résistance maximum aux maladies. Il est donc impératif de promouvoir une agriculture qui fait appel à des variétés nutritives et résistantes et à des pratiques respectueuses du sol. Elle doit renforcer la biodiversité, la communauté et proposer des produits riches en nutriments de qualité et non transformés par l’industrie agro-alimentaire.

Notre philosophie
« L’Association ResSources agit par une approche « systémique » reliant la question principale de son engagement, les semences patrimoniales, à celles des autres « Sources » ou ResSources de Vie. Ces ressources de vie sont par exemple : des semences originelles et patrimoniales, de multiplication naturelle, une terre fertile, un air pur, de l’eau saine, des connaissances et savoirs fiables, le calme et le silence, la nuit, la liberté, la possibilité de l’autonomie, la capacité créative, le plaisir et la joie, l’économie réelle, la solidarité, la justice et la paix pour commencer…
Elles constituent directement ou indirectement le cadre existentiel de la chaîne du vivant, humains inclus, et de son maintien sur la planète Terre. Ces ressources sont essentielles à notre existence et devraient faire l’objet de protections conscientes et désintéressées. La notion « d’existence » est à comprendre ici comme « l’expérience de la vie », incluant des questions de société et de spiritualité au sens large, ainsi que la possibilité qui devrait être offerte à chaque être, de rechercher son épanouissement, au-delà de sa survie biologique. Ces ressources de Vie doivent être « utilisées » dans le respect de leur essence. Elles ne doivent pas être modifiées, diminuées, détruites ou appropriées et rester accessibles afin de permettre à chacun de mener une existence digne.

Cette approche, complexe et indispensable dans le monde actuel, nous révèle chaque jour un peu plus, l’interdépendance des problématiques du vivant.
Nous réalisons l’urgence de mener une action forte maintenant, tant que cela est encore possible, pour protéger notre patrimoine vivant, matériel et immatériel, afin de le transmettre aux générations futures.

Souveraineté alimentaire
Notre action s’inscrit dans les principes de la « souveraineté alimentaire ». Nous cherchons à identifier et promouvoir clairement les ResSources de vie ainsi que les principes qui permettent de les gérer de manière résiliente, locale et solidaire. Cette approche constitue de notre point de vue l’outil principal pour être à la hauteur des défis actuels. La crise que traverse notre monde montre l’urgence d’intensifier notre action de conservation de semences et notre présence auprès du public.

Notre action et champ de compétences
Depuis 2009 notre équipe travaille à la préservation et au maintien de la biodiversité cultivée, maraîchère, agricole et médicinale, en prenant soin des semences naturelles et patrimoniales, par la conservation, la multiplication et la diffusion de ces ResSources de vie.
Des membres (650 à fin 2019) provenant de toute la Suisse romande et zones limitrophes soutiennent notre association. Notre siège est à Bretonnières (Vaud) mais l’association se déplace et propose des activités dans toute la Suisse Romande.
Une vingtaine de personnes, bénévoles pour la plupart, contribuent régulièrement à nos activités, appuyés par une trentaine de parrains et marraines, reproducteurs et gardiensnes des variétés de notre collection.

Tomate jaune « Cornue des Andes » riche en lycopène et vitamines, sans acidité

ResSources est l’héritière d’un important patrimoine vivant : une collection de semences libres (bios et reproductibles) de plus de 1000 variétés potagères, ornementales et médicinales.
Elle travaille à leur conservation et à leur diffusion auprès du public. Par la mobilisation et des actions de parrainages de semences, nous stimulons et soutenons les compétences des personnes intéressées par la conservation de semences.

Les débuts ; avec l’association Kokopelli (France)
Notre travail a commencé en 2009, alors que nous étions l’antenne Suisse de l’association Kokopelli.
En 2013, pour contribuer à la survie de leur collection dans un contexte politique européen particulièrement agité en matière de législation sur les semences, nous avons mis sur pied un « Réseau » qui a reproduit, grâce aux parrains et marraines, quelques centaines de variétés.
La situation a depuis changé. Après des années de cheminement commun, nous avons quitté Kokopelli, développé notre propre structure en 2017 et avons élargi et précisé nos objectifs sous notre nouvelle identité : « ResSources ».

Le maintien de semences fertiles ; un travail de bénédictin
Depuis plus de 10 ans, notre travail en lien avec les semences a pour objectif de :

  • Maintenir fertiles et vivantes les souches des variétés adaptées à nos régions, bonnes à manger et nutritives, en produisant des semences en dehors de considérations commerciales.
  • Produire des semences en volume plus important pour pouvoir les proposer au public en quantité suffisante et encourager leur culture.
  • Valoriser certaines de ces variétés de plantes potagères ou à graines, en étudiant et en évaluant leurs qualités en termes de nutrition et de gastronomie.
  • Cultiver des variétés méconnues et intéressantes, les étudier, les tester, et les documenter.
  • Diffuser autant que possible les fruits de notre travail (semences, mais aussi expériences et connaissances acquises.)

A la rencontre du public
Nous participons à des événements publics tels que des marchés, des foires ou festivals qui promeuvent une relation respectueuse à la nature et à l’environnement. Nous sommes aussi présents lors de grands événements tels que « Mednat », les fameuses « Journées des plantes inhabituelles » à Vaumarcus ainsi que lors de nombreuses autres manifestations en Suisse romande.

Notre boutique accueille des visiteurs et gère les commandes arrivant par téléphone ou par courriel. Nous organisons des journées de formation et des conférences avec des intervenants réputés, actifs dans les domaines qui nous intéressent et nous entretenons un dialogue continu avec les autres acteurs privés et publiques concernés.

Covid ou pas, plantons!

Plantons en 2020
Nous avons maintenu nos activités malgré le Covid 19 et produit 3000 plantons de tomates, poivrons, aubergines, fleurs, courges, courgettes concombres, etc. Nous avons diffusé nos plants et semences en dehors des réseaux habituels des marchés printaniers, grâce à la mobilisation de toute notre équipe. Nous continuons la production de plantons au fil des saison en fonction de nos
possibilités. Nous avons également pu offrir au public des plants d’Artemisia annua de notre production, qui est « la » plante que nous avions pressentie pour faire face au Covid 19, ce qui a été confirmé officiellement par l’Institut Max Planck de Potsdam en Allemagne qui a publié les résultats d’une étude scientifique il y a quelques jours, montrant que l’extrait d’Artemisia annua séchée s’est montré efficace en laboratoire, dans la lutte contre le Covid19. Une ResSource de Vie à diffuser largement !

L’ensemble des activités citées ici nous permettent de sensibiliser le public à la fragilité et à l’importance des Ressources de Vie. Elles nous permettent aussi de nous placer en interlocuteurs légitimes des autorités pour défendre et mettre en place une agriculture écologique respectueuse de la terre et des humains.
Nous contribuons ainsi, à notre échelle, à l’effort national de conservation en collaborant depuis 2019 avec la CPC, Commission suisse pour la conservation des plantes cultivées, (organisation reconnue d’utilité publique).

Du pain sur la planche
Dans le contexte actuel, il est urgent d’initier des actions qui se basent sur des alternatives solides et nécessaires pour protéger notre patrimoine vivant, matériel et immatériel et pouvoir le transmettre aux générations futures tant que cela est encore possible. La conservation de la biodiversité potagère et agricole passe maintenant par une intensification de la régénération des variétés.
C’est un des objectifs du renforcement de notre collaboration paysanne à Bretonnières et alentours.
La Connaissance et la gestion de notre patrimoine semencier commun serait aussi grandement améliorées par la réalisation d’une base de connaissances sur les variétés potagères de notre collection et leurs usages.

Une précieuse collection en péril ; Intensification de la production de semences
Nous avons la charge et la responsabilité d’une précieuse collection de semences potagères et agricoles bios dont il s’agit d’assurer la pérennité.
Pour ce faire, il est important de mettre régulièrement ces semences en culture afin de produire de nouvelles souches. Les semences perdent leur capacité germinative au fil du temps. On doit donc les cultiver ré-cultiver régulièrement. L’engagement de nos parrains et marraines bénévoles ne suffit pas à relever ce défi et nous sommes arrivé en « zone rouge » en termes de capacité germinative de nos semences souches qu’il s’agit de reproduire et de multiplier afin d’éviter leur extinction.
Nous sommes à une étape où il est nécessaire de renouveler une grande partie de notre collection et nous avons donc cherché des terres et des collaborations possibles.
Ces dernières années une partie importante de nos semences a été produite par notre réseau en France voisine (Franche-Comté). Nous souhaitons relocaliser notre production en Suisse et contribuer à renforcer une agriculture de proximité.

« Maintenir une collection : une lourde responsabilité ! »

Cultiver la biodiversité
La possibilité d’une mise en culture s’est concrétisée pour nous récemment à Bretonnières même, grâce à la collaboration avec l’association « La main à la pâte » qui soutient une agriculture locale et bio, en particulier en accompagnant un jeune agriculteur du village qui cultive des céréales anciennes et en fait de la farine dans son moulin artisanal.

Pour réaliser notre objectif, nous devons nous assurer de la collaboration ponctuelle de ce partenaire et de professionnels pouvant venir compléter et encadrer l’équipe des bénévoles lors de la mise en place des cultures, l’entretien des plantes (soins, espacement et désherbage) et la récolte des semences.
Nous avons choisi de privilégier la traction animale et le travail du sol avec un attelage de deux ânes du village voisin. Nous devrons aussi investir dans du matériel de tri et de séchage qui nous permette de gérer les cultures et récoltes de manière optimale pour conserver toutes les qualités des précieuses semences produites. Nous cultivons ces plantes en agriculture biologique et utilisons les méthodes les plus douces possibles, afin de concilier biodiversité sauvage et cultivée. De la tanaisie fraîchement cueillie, pour une infusion à pulvériser sur les cucurbitacées menacées par du mildiou…

Une nouvelle base de connaissances sur les variétés potagères de notre collection et leur usage
Nous conservons actuellement des semences bios de quelques 1000 variétés potagères, ornementales et médicinales. Elles sont toutes reproductibles, favorisant ainsi l’autonomie et la résilience alimentaire ainsi que le passage à une production écologique durable basée sur une consommation locale.
Bon nombre de ces variétés ne figurent pas dans les catalogues des grands semenciers. Certaines d’entre elles sont tombées dans l’oubli, d’autres n’ont pas été retenues étant de moindre qualité productive. Nous tenons à promouvoir et à remettre à l’honneur certaines de ces variétés souvent plus nutritives, robustes et résistantes aux maladies. Pour ce faire il est nécessaire de disposer d’une documentation détaillée et fiable. Or, les documents existants sont la plupart du temps insuffisants. Les images manquent de précision et ne montrent pas les éléments indispensables à la compréhension de la variété et de ses spécificités.
Les illustrations sont souvent insuffisamment détaillées et la recherche de ce genre d’informations demande un temps considérable.

Ces informations sont indispensables à l’usager pour choisir une plante, pour identifier ce qui pousse dans son jardin et pour lui apporter les soins nécessaires.
La base de connaissances que nous envisageons serait une sorte de « porte d’entrée » vers nos variétés et notre collection pour nous et pour nos membres et clients. Elle permettrait d’accéder facilement et de manière autonome à des informations sur l’ensemble des variétés de la collection et contribuerait ainsi à diffuser plus largement nos semences. Elle nous permettrait de faire mieux connaitre notre collection et notre action. Dans nos échanges avec le public lors de nos différentes activités (participation à des marchés, visites et demandes à notre boutique), nous avons pu réaliser la nécessité d’informations précises et facilement accessibles sur les caractéristiques des variétés, la culture ainsi que leur mode de conservation ou utilisation, que ce soit sur le plan culinaire ou médicinal. Ces informations se sont perdues souvent en même temps que la variété était reléguée au second plan par l’industrie.

Un outil précieux
Au-delà des informations et données que nous pourrons y faire figurer, la base de connaissances serait aussi un précieux et indispensable outil de gestion de nos stocks et de nos projets. Elle servirait de répertoire pour nos variétés. Nous ne disposons actuellement que d’une liste Excel élaborée dans le cadre des actions de parrainage et qui comprend un certain nombre de caractéristiques des variétés répertoriées. Cette base sera aussi une source d’informations pour la conception des étiquettes des sachets de semences, de fiches variétales, de publications et autres documents nécessaires à nos activités.

En résumé ; pour transmettre notre patrimoine vivant aux générations futures nous voulons :
– Intensifier la reproduction de nos variétés, afin de devancer leur extinction,
– Documenter ces variétés avec un maximum de précision pour soutenir et promouvoir leur utilisation sur la base de connaissances et d’informations fiable. Nous avons besoin de soutien financier pour ce faire.

Travailler pour demain !
Merci d’avoir pris le temps de nous lire jusqu’ici …
Nous espérons que nous aurons su vous convaincre de l’intérêt de notre travail et de son potentiel.
Votre soutien nous permettrait de renforcer notre action et de sensibiliser un public curieux à une écologie vivante et nourricière, en nous donnant des moyens concrets d’agir pour rendre possible l’immense travail de conservation de cette biodiversité patrimoniale.
Vous souhaitez adhérer à notre association ou nous soutenir dans notre travail ?
info@association-ressources.ch

IBAN : CH 61 0900 0000 1249 4048 0

Collaboration à la rédaction : Marulla Hauswirth , Véronique Battier , Georges Rosset
Texte et photos : Joël Vuagniaux – Directeur de l’Association ResSources – juillet 2020
Reproduction avec autorisation uniquement.

EnglishFrançais
%d blogueurs aiment cette page :