Article 0

J’ai rencontré cette femme extraordinaire au cours d’un atelier professionnel pour le DFAE à Locarno (Tessin). Samah Gayed était l’une des participantes. A la pause, elle m’a parlé de son action en faveur de la paix dans le monde. Danser, tournoyer, à en donner le vertige et des frissons à ceux qui la regardent! J’ai été tant impressionnée par ce petit bout de femme qui, à son échelle, agit pour la planète, que je l’ai invitée à bord de Begoodee quelques mois plus tard… 

Samah Gayed est une danseuse et enseignante internationale originaire du Moyen-Orient (Egypte). Elle est spécialisée dans la « danse tournoyante ». Cette diplômé en communication interculturelle a participé en 2010 aux Festival International de la Paix à Louxor (Egypte) et à Rome (Italie). En 2014, elle a été invitée à danser au « International Dance Congress (UNESCO) », en tant que danseuse pour la paix.

Samah était de retour au Tessin depuis longtemps quand j’ai achevé son film et décidé de lui offrir une lampe solaire. Et il me fallait une photo, comme pour chacun des Nominés de la Joie, sans parcourir 300 km pour cela. Je lui ai demandé de poser chez elle, comme si elle tenait une lampe, façon hiéroglyphe égyptien! Elle en a beaucoup ri! Et Vincent Hofer, notre photographe magique a inséré l’une de nos lampes solaires avec un logiciel d’édition professionnel. Et hop, le tour était joué!

Ces voyages qui nous grandissent

Grâce à ses voyages dans le monde, Samah a développé une identité plus globale, au-delà des différences culturelles. Cela lui a permis de se sentir « fille de toute la Terre » comme elle aime le revendiquer. Dans cet esprit, elle pratique et diffuse « OneDance », une danse où l’on tournoie pour trouver le point central en nous, l’Essence où la paix demeure, le point de rencontre entre toutes les idendités. « OneDance » englobe tout ce en quoi elle croit et aspire, qui est l’Unité de l’humanité, des nations, cultures et religions. Des drapeaux de tous les pays du monde ont été cousus sur la jupe avec laquelle elle danse avec fouge et ferveur devant des publics variés, envoûtés par l’intensité de sa présence. Pendant que Samah tourne, les couleurs des drapeaux se confondent en un seul arc-en-ciel, symbolisant la richesse de la diversité culturelle mondiale réunie sous un seul drapeau. Toutes les populations et religions du monde s’unissent dans sa danse.

Une ONG au service de l’Unité

« Associazione OneDance » est une association caritative et autonome reconnue par l’autorité suisse. Elle a été fondé en avril 2010 par Samah Gayed. Son but est de soutenir l’éducation dans son pays d’origine, l’Égypte. « Les précieuses contributions que nous recueillons de nos actifs et de nos membres nous permettent d’aider de nombreuses personnes de manière ciblée. Nous apportons un soutien aux orphelinats, en Basse et  Haute Egypte. Nous avons également coopéré à la mise en œuvre de petites interventions médicales et chirurgicales, en plus d’apporter une aide pratique aux familles dans le besoin », confie la danseuse.

 

 

 

La citation de Samah

« Quand j’accepte la vie telle qu’elle est, même quand je n’ai pas envie de sourire ou que je suis triste, alors au même instant le cadeau apparaît car j’ai réussi à transformer les difficultés en opportunités. La vie me dit : « change de comportement, change de mouvement, trouve un autre chemin, une autre approche. Ce cette manière, on ouvre les portes de la créativité. »

EnglishFrançais
%d blogueurs aiment cette page :