Article 0

 

Caroline HernandezSuite à l’article de 24heures, j’ai rédigé ce petit billet d’humeur sur le pouvoir de la gratitude.

La gratitude est un sentiment qui a accompagné toute ma vie et je pense que cette pratique est un sésame universel pour lever les barrières des obstacles rencontrés dans notre existence. Tout en vivant une souffrance physique ou morale, déclinée en plusieurs nuances selon l’intensité de la gravité de l’événement qui me touche, je ne perds jamais de vue la nécessité de dire « merci » à ce qui est. Dès que j’ai mal quelque part, dans mon corps ou dans mon âme, je dis « merci ». Et cette action agit instantanément, comme un remède. Je me décrispe aussitôt et ma douleur, si elle ne s’atténue pas immédiatement, s’arrondit et se détend comme un tendeur que l’on décroche. Cette gratitude me permet de prendre de la hauteur, de me détacher du scénario de mon histoire et de confier ce que je traverse à « plus grand  que soi», à quelque chose de plus vaste que la conscience réductrice de l’idée que je me fais de moi et de ce que je vis. Je change de perspective. Même chahutée par le tambour du « lave-linge » des émotions ou des sensations physiques qui me tenaillent, j’enclenche ainsi le « programme » de la confiance et de la patience. Je permets aux agents « nettoyants » de mes conditionnements et des mécanismes secrets de mon inconscient d’agir sur la lessive de mes croyances superflues. Quelque chose de « propre » sortira de là, aucune doute! Une mise à jour de mes comportements? Un ré-alignement de mes priorités et de mes choix? Un réglage du rythme de ma vie ou de mes interactions avec les autres? Avec le temps, le pouvoir de la gratitude agit en profondeur et transforme le plomb de nos histoires difficiles en or. La gratitude est l’un des ingrédients alchimiques de l’âme. Elle purifie le métal de nos peurs et de nos limitations. Et un jour, comme une lettre retournée à son expéditeur, parfois des années plus tard, elle nous donne la réponse à chacune de nos souffrances. Et tout s’éclaire. Et tout devient juste et évident. Et je dis « merci ».

EnglishFrançais
Copied!
%d blogueurs aiment cette page :