Article 0

Deux mois jour pour jour après le décès de mon Ulysse au Danemark, ce petit chien errant a débarqué dans ma vie, sur la route de Joy for the Planet. Et notre rencontre est juste incroyable! Voici notre histoire… En quittant Varsovie sous une grosse pluie, je zigzaguais légèrement pour éviter de grosses flaques d’eau. J’ai du me dévier un peu de ma trajectoire car j’ai été klaxonnée par un chauffeur de bus contrarié. Pour m’excuser, j’ai tiré sur la corde de mon klaxon rigolo de la « cocaracha » ce qui a fut plutôt apprécié!

Deux heures plus tard, après avoir pris les petites routes pour profiter du paysage, je m’arrête dans un verger de pommes pour boire mon café à bord de Begoodee. Je rallume mon téléphone et je reçois un message par Facebook d’une inconnue qui m’écrit ceci en anglais: « J’étais dans le bus quand je vous ai entendu klaxonner avec votre klaxon rigolo. Cela a attiré mon attention sur votre véhicule, son logo et ses dessins! Avec mon copain, cela nous a donné l’envie de voir votre projet sur Internet! J’ai trouvé tellement génial que j’ai failli descendre du bus au prochain arrêt et vous demander de me prendre en stop! Mais le timing était un peu risqué et je n’étais pas sûre que vous nous prendriez à bord! Alors je me suis dit que c’était plus sûr de vous contacter par FB. J’aimerais absolument vous rencontrer et vous inviter à manger! Mais vous êtes sûrement déjà très loin ou même en dehors du pays? Qu’en pensez-vous? » J’étais déjà abasourdie que, grâce à mon célèbre klaxon, quelqu’un me contacte spontanément pour m’inviter à manger! Et puis quand j’ai été voir où se trouvait la station de bus où elle descendait pour retrouver ses parents dans leur maison de vacances, j’ai compris qu’elle était à…. 5 km de moi seulement!!!! Fou! Je me suis dit que quelque chose d’extraordinaire se préparait…

Des synchronicités extraordinaires

J’ai donc été les chercher au terminus du fameux bus et nous avons rejoint toute sa famille dans leur petite maison de vacances. J’ai été reçue pour un bon festin et j’ai été touchée par la générosité de cette famille polonaise. Quand tout à coup ce petit chien a débarqué devant leur portail. Ils m’ont dit qu’il avait été probablement abandonné et qu’il était arrivé il y a deux semaines dans leur village, affamé et très craintif. La mère de Kot Włóczykij le nourrissait pendant son bref séjour au chalet mais cela n’était que provisoire… Personne ne pouvait le garder…au village. Il allait devoir continuer à vivre dans la rue… Coup de cœur! J’ai craqué et il est juste fabuleux! Il s’adapte très bien à sa nouvelle vie de baroudeur! Nous avons vraiment lié d’amitié avec toute cette famille extraordinaire.Kot Włóczykij est une activiste très engagée en Pologne pour les droits des femmes et l’instruction sexuelle chez les jeunes. Une jeune femme vraiment passionnante! Nous nous sommes quittés le coeur serré mais comblés de gratitude. Ce matin, j’ai emmené Lovski chez le vétérinaire à Cracovie qui l’a vacciné et lui a fait un beau passeport. Je l’ai appelé LOVSKI: « LOV » pour l’amour évidemment et « SKI » pour respecter ses origines polonaises! Quelle joie! Quelle grande joie! Merci Ulysse pour ce beau cadeau! Lovski est un mélange de toi, par la gentillesse et la douceur et de ma première chienne Théa (par le physique), que j’avais aussi adoptée dans les rues du Caire en 1996. Leur ressemblance est absolument troublante (photo ci-dessous)… Et quel enchaînement de circonstances incroyables pour me conduire à lui….

Parfois, la puissante de l’enchaînement des événements est telle que l’on ne peut plus douter de l’intelligence de la création et de son amour à l’oeuvre en tout et à travers tout…

Kot Włóczykij est militante pour les droits des femmes et est bénévole pour instruire la jeunesse sur les comportements sexuels préventifs. Son compagnon Thomas Kolankowski travaille dans une banque à Varsovie.

Begoodee garé devant la maison de vacances de la famille de Cot. Et dire que je ne repartirai pas seule de là…

Cot est sa nièce Natalia qui l’adore!

Natalia m’a fait un beau dessin!

J’ai offert un petit bracelet porte-bonheur de l’artiste Lykke Stjernswärd!

Natalie colle l’autocollant de la Pologne sur le dos de Begoodee avec son père…

Une partie de la famille de Cot! Les autres cuisinent ou prennent la photo…

Natalia, son petit-frère et son grand-père.

Lovski avait déjà reçu beaucoup d’amour de cette famille avant de retrouver une petite maîtresse…

Deux mois après la mort de mon Ulysse, je n’imaginais jamais reprendre un chien avant des années!

Les Polonais disent de Lovski qu’il ressemble à une vache locale!

Monica (la soeur de Cot) et sa famille.

La famille presque au complet!

Quels destins! L’enchaînement des circonstances qui ont permis notre rencontre est juste stupéfiante!

Natalia m’a accompagnée quelques minutes à bord de Begoodee pour rassurer Lovski au départ de sa nouvelle vie…

Voici ma première chienne Théa. Je l’avais adoptée à 6 mois dans les rues du Caire lorsque j’y vivais avec mon ex-mari en 1996. Ce fut une chienne exceptionnellement digne…

Julia Zelechowska a préparé Lovski à sa nouvelle vie! Puce, anti-puces, vermifuge, passeport et vaccins…. Il n’a même pas bronché!

Et voilà! Une identité, un passeport tout neuf et j’espère, une très belle vie avec moi!

EnglishFrançais
%d blogueurs aiment cette page :