Article 0

 

L’ÉDITO PHILO

JOY FOR SWITZERLAND: SEMONS DES GRAINES DE JOIE!

Chers lecteurs,
J-10! Le samedi 1er août, jour de la fête nationale suisse, je reprends le volant de Begoodee pour traverser les 26 cantons suisses par le chemin des écoliers. Voici « Joy for Switzerland »! Mon intention est de partir à la rencontre de Suisses, ou de résidents en Suisse, de toutes les nationalités, hors normes, esprits libres et positifs, qui pourraient nous inspirer et nous donner des recettes pour traverser la zone de turbulences actuelle et à venir. Chaque semaine, je partagerai mes aventure dans l’émission de Jean-Marc Richard « La Ligne de Coeur » sur la RTS, sur les réseaux sociaux et sur le site de Joy for the Planet

Je partirai dans un état d’esprit très clair: je ne veux pas changer le monde mais surfer sur les événements comme sur des vagues auxquelles puiser de bonnes énergies: celles de la confiance et de la conscience. Je veux vivre simplement de gratitude et d’attentions aux choses et aux gens, ici et maintenant.

Graines de joie
Je sèmerai symboliquement, non plus de la lumière diffusée par des lampes solaires que j’avais fabriquées en chemin en 2018, mais des graines ou des plantons d’Artemisia Annua (lire ci-dessous) sous la forme de semences ou de tisanes, aux vertus curatives exceptionnelles. Elle renforce notre système immunitaire, une aubaine pour nous protéger contre les virus qui se promènent! 😉 Pour cette nouvelle aventure, j’ai rebaptisé les « Nominés de la Joie », les « Graines de Joie »!

Ces plantons sont offerts à Joy for Switzerland par l’association ResSources qui les vend aussi sur place à Bretonnières dans sa boutique. Je souhaite offrir de la visibilité à cette association qui mène une réflexion courageuse et des actions concrètes dans le domaine des resSources de vie, notamment alimentaires et des connaissances en relation avec les semences, le sol et la chaîne de production alimentaire. Dans le respect des droits inaliénables de la nature et la liberté des peuples dans leurs choix citoyens. Lisez donc cet article qui présente en détails son approche et son action. Et pourquoi pas devenir membre pour soutenir un retour à l’autonomie alimentaire? 

Je pars sereine. Au début du confinement planétaire, après avoir passé par une phase journalistique indispensable pour moi, à dénoncer de nombreuses absurdités relayées par les médias conventionnels propageant des peurs plus meurtrières que le virus lui-même, je sens que cela n’est plus nécessaire aujourd’hui. Les dés sont jetés et chacun a eu le temps de s’informer, de se positionner et de prendre le recul nécessaire pour tirer ses propres enseignements. Pour beaucoup d’entre nous, le Coronavirus nous a fait le cadeau de mettre en lumière de graves dysfonctionnements sociaux, économiques et politiques dans le monde que nous pouvons désormais résoudre chacun à notre manière, dans son propre périmètre d’actions. Désormais, il n’est plus pertinent pour moi de me débattre, de résister ou de me laisser emporter par des émotions subjectives qui m’enchaînent. Je crois que c’est en traversant la tourmente dans la posture de l’observateur objectif et conscient de ce qui se trame que nous découvrirons peut-être un jour la vérité et la liberté.

Comme le dit si joliment le proverbe chinois « He who blames others has a long way to go on his journey. He who blames himself is halfway there. He who blames no one has arrived. »  –  « Celui qui blâme les autres a encore un long chemin à parcourir. Celui qui se blâme lui-même est à mi-chemin. Celui qui ne blâme personne est arrivé. » Je crois que plus nous sommes détachés des influences collectives, plus nous redevenons souverains. Cela dit, être détaché, ne veut pas dire rester passif. Et c’est pour cette raison que reprend la route pendant deux à trois mois.

En résumé, cette nouvelle aventure a pour but de ré-apprendre à vivre le réel de l’instant présent.  De redonner ses lettres de noblesse à la rencontre physique avant tout, dans la simplicité et l’authenticité.  De nous rappeler que nous sommes les enfants de la Terre et que nous lui devons tout! 
Aussi, pour financer moi-même ce projet, je vais continuer à travailler comme journaliste et consultante en communication à bord de mon camping-car. Je passerai donc beaucoup moins de temps à réaliser des vidéos. Ma récolte sera faite de petits articles, de haïkus, de photos et de quelques courtes interviews au fil du hasard.
Bientôt Lovski et moi allons préparer notre baluchon pour vivre les yeux grands ouverts, par les cols des montagnes en passant par les fermes, les villages et les lacs. Afin de devenir tous les jours de plus en plus vivant et réveillé. Pour que nous soyons, comme la Terre, une semence abondante pour elle comme pour les Hommes.

Isabelle Alexandrine
Votre joie est ma destination.

QUI VEUT ENVOYER UNE LETTRE DE GRATITUDE?

Je vais aussi me transformer en « factrice de la joie ». Occasionnellement, j’irai remettre une lettre d’amour ou de remerciements à quelqu’un qui a fait quelque chose d’extraordinaire pour vous dans votre vie. Et vous lui écrirez pourquoi. Vous pouvez m’envoyer cette lettre par email et je me ferai une joie de la lire à votre héros! Avec l’accord de l’auteur de la missive et de son destinataire, cette séquence sera brièvement filmée ou photographiée puis partagée sur mon blog et les réseaux sociaux. Dans le but de diffuser de la joie par l’exemplarité, comme un grand frisson contagieux. Alors quie se lance? N’oubliez pas d’y ajouter l’adresse de votre destinataire. isabelle@joyfortheplanet.org

« ResSources »: UN NOUVEAU PARTENAIRE POUR JOY FOR SWITZERLAND

L’Association ResSources mène une réflexion et des actions concrètes, dans le domaine des ressources alimentaires et des connaissances en relation avec les semences, le sol et la chaîne de production alimentaire. Son approche est d’emblée systémique et tient compte des différentes étapes et acteurs du vaste processus conduisant «de la semence à l’assiette». Depuis 2009, ResSources préserve et diffuse une collection de semences libres et reproductibles, qu’elle considère comme des « ResSources de vie. Elles représentent notre patrimoine commun et doivent être accessibles pour tous. ResSources organise également des formations, des conférences et participe à des marchés ou à des manifestations. En partenariat avec elle, nous offrirons des plantons d’Artemisia à ceux que j’appellerai désormais « Graines de joie », rencontrés sur la route. En contrepartie, j’aimerais offrir de la visibilité à cette jeune association qui se bat pour vivre et qui compte sur de nouveaux membres pour développer son action. Son dévoué directeur et fondateur, Joël Vuagniaux a rédigé cet article très complet sur l’engagement de l’association.

LES VERTUS INSOUPÇONNÉES DE L’ARTEMISIA

 

Coco Tache, créatrice de la plate-forme Love Virus, a rencontré tout dernièrement le maître des plantes Raphael Colicci qui m’a offert, lui aussi, quelques petits sacs de graines d’Artemisia Annua à offrir en chemin. Comme l’écrit Coco Tache sur sa chaîne youtube, « depuis fort longtemps, cette plante est reconnue pour soigner le paludisme, les fièvres, la maladie de Lyme, les inflammations de l’œsophage, les gastrites, les douleurs articulaires, l’insomnie, l’épilepsie, et plus dernièrement, on entend parler de l’Artemisia en relation avec le coronavirus. Mais ce n’est pas tout. L’Artemisia attenue également l’acidité le long du tube digestif et agit sur les vers intestinaux. Avec ses 400 principes actifs, ses 400 molécules, elle peut aussi être utilisée comme huile essentielle. » Merci Raphael! Je viendrai certainement m’offrir une cure détox à l’Artemisia dans votre magnifique centre de soins!

MALARIA BUSINESS: LES LABORATOIRES CONTRE LA MÉDECINE NATURELLE?

En lien avec l’Artemisa, je vous invite à découvrir cet incroyable reportage sur la lutte de David contre Goliath. Alors que le paludisme fait 500 000 morts par an, principalement en Afrique, et que les parasites développent des résistances aux molécules anti-paludiques, les autorités sont toujours réticentes à recourir à l’Artemisia annua. Cette plante, l’armoise annuelle, est consommée depuis deux millénaires en Chine pour soigner le paludisme. Ni toxique, ni une drogue, elle est pourtant déconseillée par l’OMS et interdite dans certains pays, dont la France et la Belgique.

 

LE PARCOURS DE MON TOUR DE SUISSE

Grâce à mon grand ami de jeunesse Olivier Jean Bergerat (photo), j’ai le fil rouge de mon itinéraire en poche! Comme directeur de la maison de distribution de parfums Bergerat SA, Olivier a sillonné la Suisse de long en large et en travers pendant 30 ans, et j’avais besoin de son expérience pour répondre à un impératif délicat: traverser les 26 cantons en minimisant les kilomètres, en réduisant les frais d’essence, sans autoroute, pour favoriser les rencontres qui doivent rester spontanées! Après une heure de consultation et avec la bénédiction de Lovski, Olivier a brillamment relevé le défi!

Si vous avez des suggestions pour optimiser/rectifier ce circuit avec des étapes incontournables pour offrir de la joie, je suis preneuse! C’est un fil rouge, la spontanéité des rencontres fera le reste, même si je dois zigzaguer un peu!

LES FIL ROUGE DE JOY FOR SWITZERLAND
(Si vous connaissez des joyeux sur ce trajet, contactez-moi, merci!)

Le 1er août, je vais partir des Ateliers de la Côte (Etoy) où Begoodee sommeille pour une première étape dans le canton de :
VAUD: Vevey – Glion – Yverdon
NEUCHATEL: Fleurier – La Chaud-de-Fond
JURA BERNOIS: Saint Imier – Tramelan – Les enfers – St-Brais
JURA: St Ursanne
BÂLE-CAMPAGNE: Laufon – Arlesheim
BÂLE-VILLE: Riehen
SOLEURE: Sissach – Château de Winznau (?)
ARGOVIE: Baden
ZÜRICH: Rafz
SCHAFFHOUSE: Rüdlingen
THURGOVIE: Romanshorn
APPENZELL EXT: Trogen
APPENZELL INT: Appenzell
SAINT GALL: Badragaz
GRISON: Maienfeld
Option A: par le train via le tunnel de la Vereina vers Klosters – Zernez
Option B: par le col de la Flüela – Zernez
ITALIE: Chiavenna – Gravedona
Option A: Grazeno – Marmontana – San Antonino
Option B: Menaggio – Lugano
TESSIN: Lugano – Airolo
URI: Andermatt – Unterschächen – col du Klausen
GLARIS: Glarus
SCHWYTZ: Reichenburg . Einsiedeln – îles Mättli
ZUG: Sattel – Oberägeri – Unterägeri – Walschwill – Arth
LUCERNE: Lucerne
NIDWALD: Stansstad – Burgenstock – Stans
OBWALD: Kerns – Lungern – Col du Brünigpass
BERNE: Brienz -Balenberg – Meiringen – Col du Grinsel
VALAIS: Goms – Pinsec – Sion – Col du Sanetsch
BERNE: Gsteig – Schönried – Sweisimmen – Weissenbach – Col du Jaunpass
FRIBOURG: Jaun
VAUD
GENÈVE
RETOUR aux Ateliers de la Côte.

REDEVENIR SOUVERAINS

 

J’ai eu la chance de participer à cette journée de célébration à laquelle ont participé 26 Suisses de 26 cantons pour renouveler leur fidélité à la Constitution Suisse qu’il perçoivent en danger. J’ai réalisé ce petit film en souvenir.

Le 31 mai dernier, 26 Suisses représentants tous les cantons et demi-cantons sont venus témoigner de leur amour pour la patrie et leur fidélité à la Constitution de la Confédération helvétique qui donne, originellement, tout le pouvoir au peuple. Or, depuis l’état d’urgence décrété par le Conseil fédéral, le «miracle suisse» et son respect exemplaire des libertés et de la diversité pourraient être menacés.

Aujourd’hui, leur appel a été entendu puisqu’un comité citoyen a lancé un référendum contre l’application SwissCovid. La récolte de signatures est en cours et le délai référendaire se termine le 8 octobre. Le mouvement d’opposition a débuté en Suisse romande sous le nom «Stop Swiss Covid». Mais il a rapidement fait tache d’huile pour gagner l’ensemble du pays, a indiqué son porte-parole, François Siebenthal qui regrette qu’il n’y ait pas eu de véritable débat démocratique sur les risques liés à ces techniques de traçage. Il craint en particulier des dérives en matière de contrôle, comme celles qui ont cours en Chine. La conférence de presse qui s’est tenue au Palais fédéral à Berne le 21 juillet a remporté un vif succès et la presse s’était déplacée en nombre, à la plus grande surprise des organisateurs.
Les Suisses peuvent télécharger les formulaires pour la récolte des signatures dans les trois langues ici, faire valider les signatures auprès de leur commune puis envoyer les formulaires à l’adresse indiquée en bas de page.
Lire plus d’info à ce sujet
L’article de 7SkyLife

ENVIE DE SOUTENIR L’AVENTURE?

Oui, les temps sont durs, notre économie est malmenée et pour beaucoup d’entre nous, nos revenus fondent comme neige au soleil. C’est pourquoi je n’ai pas jugé approprié de lancer un nouveau financement participatif. J’ai préféré me débrouiller seule, autant que possible. Mon travail reste 100% bénévole. Mais si vous avez l’élan de me soutenir dans cette aventure en achetant quelques kilomètres (1 CHF/Km), le lien de donation de mon association Planetpositive est toujours actif, y compris la cagnotte sur Paypal. Mention: Joy for the Planet Suisse. Merci du fond du coeur! 

LE COUP DE POUCE D’EMA KRUSI

Ma rencontre avec Ema Krusi est un cadeau! J’ai découvert cette jeune lanceuse d’alerte suisse grâce à la journaliste Isabelle Cerboneschi qui a lancé le magnifique magazine online ALL.I.C qui propose un point de vue unique sur le monde de la mode, de la joaillerie, de l’horlogerie, la création éthique, et sur les personnalités qui réenchantent le monde par des actes immenses ou minuscules.

Avec Ema, la relève est là pour sortir des ornières du conformisme. Cette pétillante maman a tout pour énerver ou séduire: elle est belle, intelligente, frondeuse, indépendante, cheffe d’entreprise, maman, sensible et courageuse! De quoi faire des envieux! Mais elle prend des risques aussi, car elle s’expose publiquement aux critiques et à la controverse. Peu ont cet aplomb. Emma dérange. Elle va nous chercher là où notre esprit est au repos, dans la douce léthargie du confort et des habitudes. C’est aussi un peu le message de mon livre « La route de la Joie » qu’elle prend le temps de lire depuis son lieu de vacances. La joie, c’est la liberté de penser par soi-même et de vivre une vie que personne d’autre ne nous a dictée, sinon la plus haute version de nous-mêmes.

Aujourd’hui, mercredi, paraît dans le magazine L’Illustré, une longue interview consacrée à Joy for the Planet! Merci à la journaliste Isabelle Cerboneschi d’avoir partagé l’aventure de la Joie avec autant de finesse et d’enthousiasme.
LA ROUTE DE LA JOIE, BIENTÔT RÉÉDITÉE!

Par bonheur, mon livre rencontre un franc succès! Il est même question de bientôt le rééditer. En attendant, il est toujours disponible en vente sur le site de Joy for the Planet.

Commandez le livre en ligne

Si vous avez lu mon livre et qu’il vous a plu, je vous serais infiniment reconnaissante si vous preniez deux minutes pour rédiger un petit avis sur le site Amazon, sur la page du livre! Histoire d’attirer l’attention des impitoyables algorithmes du site!

Copyright © JoyforthePlanet, Isabelle Alexandrine Bourgeois,
tous droits réservés.

Joy for the Planet

Association Planetpositive
Ruelle de Fond Ville 6
Pinsec
3961 Vissoie

 

EnglishFrançais
%d blogueurs aiment cette page :