Article 0

 

 

L’ÉDITO PHILO

Joyeux Maintenant!

J’aimerais partager mon exaltation d’une part devant cette magistrale éclosion de consciences planétaire grâce au Covid-19 et d’autre part vous dire aussi ma profonde et sincère empathie envers ceux que la maladie et la peur terrifient. J’aimerais également remercier tous ceux qui se mobilisent sur le terrain pour gérer la crise immédiate sur le plan pratique, même si je me questionne sur cette « dramaturgie collective hallucinée » dont parle l’un des meilleures infectiologue au monde, le Professeur Didier Raoult sur la plate-forme Mediapart. Je me sens comme ce lieu géographique précis où deux fleuves se rencontrent, chacun charriant les couleurs et les sédiments de son histoire propre avant de se mélanger complètement pour se jeter dans l’océan. Je me sens triste et joyeuse en même temps, confuse par tant d’informations et de désinformations. Et j’espère, comme ces fleuves, fondre un jour dans la grande mer universelle…

Au-delà des épreuves à traverser, j’aimerais vous offrir cette petite  parenthèse d’espoir. « Aujourd’hui, le terrain s’ouvre à tout ce qui a été longuement ensemencé  » m’a dit Sandrine Pillon, amie et bienfaitrice de Joy for the Planet.

Pourquoi j’exulte? Parce que, au-delà de ce qui se joue en coulisses, nous sommes témoins de la plus extraordinaire récolte de coeurs humains en éclosion! Je m’y plonge avec frénésie et gratitude comme lorsque dans mon enfance, je me jetais dans les grands tas de feuilles d’automne pour en respirer le parfum de terre et d’humus…

Personne n’ignore désormais toutes les initiatives inouïes qui foisonnent en ce moment pour se dépasser, transmuter la peur et les frustrations engendrées par le confinement planétaire, fusse-t-il le fruit d’une manipulation ou non.  Ce qui compte, c’est de reprendre notre pouvoir.  Non pas SUR les ressources de notre planète et SUR ses habitants mais EN co-création avec la Terre et ses règnes vivants. Il apparaît avec clarté que toute tactique d’écrasement ne pourra rien contre le déploiement spirituel magistral auquel nous assistons.

Regardons ce qui émerge et ce qui fleurit avant de comptabiliser les décès. Les dauphins reviennent dans le port de Venise, les ciels ne sont plus voilés ou balafrés par les traînées des avions et les familles se redécouvrent. Je vois des millions d’hommes et de femmes qui jouent avec ces restrictions, partageant des milliers de clins d’oeil humoristiques, au lieu de se placer en victimes. Je vois que plus le périmètre physique extérieur des citoyens rétrécit, plus leur créativité explose et leur générosité aussi! Nous ne comptons plus les formations en ligne gratuites, l’apprentissage bénévole de langues, musique, astronomie, cuisine, méditation ou les chants sur les balcon, visites de musées virtuelles, les concerts de célébrités offerts depuis leur salon et même des cursus universitaires extraordinaires comme  la classe la plus populaire de Yale (USA) dont le cours sur le bonheur nous apprend à être plus heureux dans notre quotidien! Bref, le message de Joy for the Planet à l’université! Apprenons à rire avant d’apprendre à compter! Nous commençons à entrevoir la possibilité d’apprendre à l’école à être heureux avant de faire de nous de bons petits consommateurs! Merci Coeur-on-a-virus! 

Grâce à ce bouillonnement d’idées solidaires, nous autres humains restons des esprits libres et aucune porte de prison n’aura raison de notre envol vers le meilleur de nous-mêmes.

Les médias comptent les morts mais ne parlent pas des milliers d’enfants dans le monde qui respirent mieux grâce à la baisse spectaculaire des niveaux de pollution, attestée par les images satellite. Un chercheur de l’université Stanford, en Californie, Marshall Burke, estime notamment que l’amélioration de la qualité de l’air en Chine a sauvé la vie de 4.000 enfants de moins de cinq ans et de 73.000 personnes âgées. « La réduction de la pollution en Chine a probablement sauvé vingt fois plus de vies que celles qui ont été perdues en raison du virus », écrit-il sur le site web G-Feed, un groupe de travail sur la société et l’environnement.

Cher lecteurs, ne gâchons par cet événement unique dans l’Histoire de l’humanité en nous laissant happer par les événements anxiogènes extérieurs, par un pilonnage d’informations contradictoires et par des fake news. Empathie, compassion, engagement sur le terrain, certes mais restons dans la posture sage de l’observateur, du détachement, de celui qui sait que rien n’est séparé, que rien ne disparaît mais que tout se transforme.

Rester dans sa joie, renforce notre système immunitaire, tout le monde le sait aujourd’hui. Donc cultiver bon sens, amour et confiance sera notre meilleure bouclier! Ensuite, en restant dans le calme, en restant dans une confiance absolue en cette intelligence de vie, nous pouvons faire de la place en soi pour visualiser cette nouvelle Humanité en formation et co-créer l’avenir que nous souhaitons. Se projeter dans un futur harmonieux n’est ni du déni, ni de la légèreté irresponsable. Au contraire! Le sourire et le rire de chacun aujourd’hui peut être un brancard pour quelqu’un qui en a besoin. Souvenez-vous du témoignage de feu le Nominé de la Joie, Charles-Edouard Oksenhendler que des rires d’enfant avaient sorti d’une profonde dépression… 

Il me semble important de profiter de la puissante énergie actuelle pour tirer le bilan de nos choix, assumer nos actes, faire face à nos responsabilités respectives et collectives, revoir nos priorités et nous libérer de tous nos encombrements. Ce grande nettoyage nécessitera probablement encore d’autres secousses mais quel accouchement ne se fait pas sans douleur? Oeuvrer, au niveau de l’esprit, à une transformation salutaire du monde, par la joie, la méditation, l’intériorité, l’humour ou la créativité nous confère, me semble-t-il, la plus puissante baguette magique. C’est au niveau de nos consciences que se jardine le monde de demain.

L’époque que nous traversons me fait penser plus que jamais au fabuleux conte de notre enfance « La belle au bois dormant » de Charles Perrault. J’ai l’impression que, après un long, très long sommeil, toute l’Humanité se réveillera peut-être par le baiser de l’Amour. 

Isabelle Alexandrine
Votre joie est ma destination.

NICCI: LES PLUS BELLES FUNÉRAILLES DU MONDE

 

La nuit même où j’ai appris son décès, j’ai réalisé ce très court hommage avec quelques images qu’elles m’avait envoyées quelques semaines plutôt. 
Pour ceux qui ont lu mon livre, souvenez-vous, Alexei le troubadour était ma seule rencontre conflictuelle en route. Je n’avais plus de nouvelles de lui et je craignais le pire, lui qui vagabonde à pied et en stop sur les routes du monde depuis 6 ans avec son fidèle chien Scoubi… À ma plus grande surprise, il m’a téléphoné il y a quelques jours. Il m’a permis de partager avec vous ses propos:  » Isabelle, après notre dispute, je me suis beaucoup victimisé et j’ai trouvé que tu étais injuste. Et puis plus tard, quand j’ai croisé en chemin d’autres personnes qui m’ont fait les mêmes remarques que toi, je me suis dit que tous ne pouvaient pas être des cons! Alors je me suis remis en question. Tu m’avais invité à mettre mon intuition et mon expérience au service des autres pour les aider au lieu de les utiliser dans mon propre intérêt. C’est ce que je fais aujourd’hui. Je sers les autres avant de me servir d’eux… Pour cette grande prise de conscience, je voulais te remercier.  » Je lui ai dit combien son geste m’allait droit au coeur et que son humilité était exemplaire. Je l’ai remercié à mon tour d’avoir appris beaucoup de lui aussi, comme faire la différence entre les comportements et l’être. Nous pouvons nous protéger contre certains comportements sans se croire séparé de son être profond.

MARIE MELLIORET CHANTE AVEC LE CORONAVIRUS

 

Marie Mellioret a trouvé sa propre stratégie pour combattre le virus! Elle essaime de la joie à tout-va! Elle chante tous les soirs sur son balcon pour remercier le personnel engagé sur le terrain, a composé plusieurs chansons qui ont passé à la radio (ici avec son compagnon Michaël) et a même réalisé un duo très touchant avec l’une des pensionnaires de l’EMS de Burier, notre chère Pierrette Gaulis dont je parle aussi dans mon livre. Même avec son masque sur le visage, notre chère Marie n’a pas perdu sa voix! Bien au contraire!

JOY FOR THE PLANET DANS LES MÉDIAS

J’ai eu la chance d’être invitée à plusieurs reprises dans les médias pour partager La route de la Joie. Sur Canal 9 dans la belle émission intitulée « Humain passionnément » avec Yvan Christen et André Maillart qui a réalisé l’émission avec toute son équipe de bénévoles. Qu’ils en soient infiniment remerciés. Puis dans le Migros Magazine du 9 mars, grâce à la généreuse plume de Véronique Zbinden. Enfin, sur les ondes de la RSR avec Lydia Gabor. 

« LA ROUTE DE LA JOIE » AU TOP 5 DES MEILLEURES VENTES EN SUISSE !

Je n’aurais jamais imaginé que mon humble aventure, en partenariat avec Sacheen Sierro et plusieurs bénévoles, conquière autant de monde! Je reçois de nombreux messages extrêmement touchants dont voici quelques extraits: 
  • « Je ne l’ai pas encore fini et je dors avec, comme un doudou! Juste pour sa bonne énergie! » Clothilde
  • « Chère Madame, vous avez touché mon âme au plus profond par votre humanité et votre courage. Il en faut du courage pour parcourir l’Europe avec pour seul désir y apporter de la joie et de l’amour. Merci de tout coeur pour ce délicieux moment, ce cadeau magnifique à l’heure où le monde est confronté à des défis vitaux. » Anne-Marie
  • « Bonjour Isabelle, Une belle plume, de magnifiques rencontres, un cœur généreux, que du BONHEUR à la lecture « la route de la Joie » ! Votre quête de joie me met un immense baume au cœur, et comme vous, à partir de demain  10 h. 10  sera l’heure du sourire, bras ouverts à la VIE ! Un chaleureux MERCI de savoir transcrire par vos mots, vos gestes,  cet immense hommage à la VIE ! » Danielle
  • Etc… Mais le plus bel hommage est celui partagé de vive voix par un ami qui, les larmes aux yeux (et moi aussi) m’a dit: « Ton livre m’a ouvert l’esprit. Il a été un déclic dans ma vie au point où j’ai arrêté de me droguer… ».
    Quel cadeau! Il n’y a rien de plus important pour moi que de contribuer à ramener quelqu’un vers lui-même, à l’aider à vivre sa vie en conscience, en assumant pleinement toute la palette de ses émotions, entre ombre et lumière. Merci merci à ce cher ami pour le courage de ton témoignage! Il justifie toute ma vie.
Commandez le livre en ligne

Offrir un peu de joie à domicile, confiné chez soi, est « un bien de première nécessité », il me semble! Grâce à La Poste qui reste ouverte, sachez que je continue à envoyer les livres qui me sont commandés depuis le site Joy for the Planet, en prenant toutes les précautions nécessaires. Alors n’hésitez pas à vivre l’aventure de la bonté des autres au creux de votre canapé!

L’OBSOLESCENCE PROGRAMMÉE DE NOS ILLUSIONS

Voici mon dernier article sur la zone de turbulence que nous traversons…

LES HAÏKUS D’ISOU

Il semblerait que beaucoup de lecteurs n’aient pas saisi que j’ai composé moi-même les petits haïkus essaimés ici et là au fil de mon récit! Oui, je suis friande de ces minuscules poèmes d’origine japonaise composés de trois vers. Elaboré sur le rythme 5 / 7 / 5, ils retranscrivent la beauté fugace d’un instant de vie et expriment un sentiment éphémère mais fort. « Isou » est mon nom d’artiste.



NOUVEAU PODCAST JOY FOR THE PLANET

En ces temps de crise et pour vous tenir compagnie à la maison, j’ai démarré la lecture de mon livre. Je lis un chapitre par podcast que je complète avec quelques commentaires personnels. Je le propose chaque lundi, si je m’y tiens… Vous pouvez aussi vous abonner sur itunes ou sur podbeam.

 

Épisode 1
 

Épisode 2
Commandez le livre en ligne

DANSER AVEC LE MONDE DEPUIS SON SALON

Voici une initiative extraordinaire à laquelle j’ai été invitée à participer. Mon amie Sophie Zeeny, auteur du livre de Jean-Jacques Savin « 127 jours en mer » aux Éditions Ambre et participante du projet Joy for the Planet au Portugal, a organisé une soirée dansante par Internet grâce à l’application que tout le monde s’arrache, ZOOM. Nous avons fait notre gymnastique dans notre salon tout en envoyant des pensées fraternelles autour de la planète. Et il semblerait que le mouvement se répande autour du globe comme une traînée de poudre. Plus de 30  minutes de danse chez soi, avec une trentaine de participants (ou plus) dans l’humour et la légèreté en signe de résistance à la peur et au chagrin qui pourrait nous envahir, quoi de mieux? Je rêve de voir un célèbre DJ inviter tous les habitants de la Terre à danser en même temps! Lequel relèvera le pari? Joy for the Planet va essayer d’organiser l’une de ces soirées dansantes à distance et vous tiendra informés!

FILM EN COURS DE PRODUCTION

Je profite du confinement général pour réaliser le film de Joy for the Planet et vous l’offrir prochainement sur petit ou grands écrans! 

SORTIE EN FRANCE

Si vous avez lu mon livre et qu’il vous a plu, je vous serais infiniment reconnaissante si vous preniez deux minutes pour rédiger un petit avis sur le site Amazon, sur la page du livre! Histoire d’attirer l’attention des impitoyables algorithmes du site!

JE COMMANDE LA ROUTE DE LA JOIE

 

 

EnglishFrançais
%d blogueurs aiment cette page :